Photo en Une : © D.R


À chaque année son EP. Après World Rythms et Beyond Infinity en 2016, Ritual en 2017, le DJ et producteur parisien Dehousy présente cette année un nouveau format court à l'esthétique très techno, Stage 2 sorti sur le label [re]sources. Repéré par Thomas Ferraré en 2014 pour sa musique où se croisent bass music, techno, afrobeat et grime, il est ainsi convié à incarner une « French Touch » nouvelle génération. Trax a décidé de suivre ses pérégrinations dans quatre lieux évocateurs qui le définissent.

Charly alias Dehousy habite à Strasbourg Saint-Denis. On le retrouve dans son appartement, où est aussi installé son studio, pour une session jam entrecoupée de quelques discussions. L’heure est ensuite venue d’aller explorer son quartier bien aimé. L’endroit est à l'image de ses habitants, le street art parsème les murs. Des étalages de maraîchers aux affiches maxi-format des dernières productions Bollywood, la diversité des lieux se retrouve dans la musique de l'artiste. À l'instar des titres « Break » et « Stage 2 », emprunts des sonorités indiennes.

Prochaine étape : le bar Le Mauri 7, toujours dans la rue du Faubourg Saint-Denis. Charly y dévoile sa passion pour le flipper, sport chéri de père en fils. Le rétrofuturisme au coeur des authentiques rades de Paris.

   À lire également
Dehousy :"Et si c'était la nouvelle French touch ?"



Dernier stop, le Petit Bain, où a lieu la release party de Stage 2 de Dehousy... Et simultanément, sa soirée d’anniversaire. Pour l’occasion, tous les artistes ayant signé un remix sur cet EP ont été invités : les Britanniques Poté et Addison Groove alias Headhunter, figure emblématique de la bass music anglaise. Voir l'un de ses titres remixé par l'une de ses inspirations premières est pour Charly une immense fierté  et une consécration. 

Dernier rendez-vous, à La Rotonde cette fois-ci, dans le bar Le Refuge au Grand Marché Stalingrad. L’atmosphère y est chaleureuse et la décoration dans l’ère du temps. Le mixologue Mr Moustache y attend l'artiste pour concevoir un cocktail inédit à base de vodka ERISTOFF inspiré par l'univers de Dehousy. Lglass soundtrack qui illustre la séquence a été créé avec les sons d’ustensiles de bar, et notamment des verres édition limitée Eristoff, par l'artiste Roscius. Une autre figure incontournable de la nouvelle scène, dont le portrait est à retrouver ici.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Retrouvez les deux épisodes précédents ici :
Miley Serious, cheffe de meute techno
Mézigue, chef de meute house