Photo en Une : © dOP - The Dying Night


D'abord actifs sur la scène hip-hop au début des années 2000, Damien Vandesande (claviers et cors), Clément Zemtzov (rythmiques) et Jonathan Illel (paroles et chant) se tournent ensuite vers la techno et la house avec une série de titres et d'EP's sur des labels tels que Life And Death ou Snatch! Records. Au même moment, ils commencent à tourner de plus en plus fréquemment, passant de salons très undergrounds à des clubs prestigieux. Le célèbre Watergate Records leur commande même une compilation en 2010, juste avant la sortie de leur album studio Greatest Hits sur le label Circus Company. C'est désormais au tour de « The Dying Night » de voir le jour, première release de dOP Only, qui vient avec un clip réalisé par Clara de Gobert. Sous sa parure licencieuse, la vidéo se révèle troublante de sagacité et de pudeur, portée par la voix suave de Jonathan glissant sur les synthés.

Le trio s'est forgé une réputation scénique importante, en arpentant les scènes des quatre coins du monde depuis 2007. Si l'heure est venue de retourner en studio, il ne leur manquait plus qu'un label pour assouvir leur soif d'indépendance. Avec dOP Only, l'objectif sera de produire plus fréquemment. Un nouveau titre de dOP sera publié chaque mois par le label, au minimum. Récemment rejoint par Fabien Leseure – qui remplace le départ de Clément Zemtzov –, le groupe prévoit de donner une plus grande importance aux instruments analogiques, notamment lors d'une prochaine "tournée-anniversaire" célébrant leurs onze ans de tournée. Symboliquement étalée sur onze dates, elle passera essentiellement par des clubs qui ont marqué cette carrière. Et les choses ne s'arrêtent pas là, puisque dOP annonce en parallèle une nouvelle sortie sur le label Circus Company, un EP attendu au mois de mai.