Photo en Une : © Horizons VR

Le dernier album de l’artiste de Ninja Tune est sorti en janvier dernier. Portant le nom de Migrations, il a été composé durant les voyages autour du globe de Simon Green et c'est un succès pour l'artiste puisque ce sixième album est monté jusqu'à la cinquième place des charts anglais à sa sortie. L'album étant résolument contemplatif, le studio londonien Horizons y a trouvé un excellent médium pour son nouveau projet en réalité virtuelle et a créé une expérience immersive autour du morceau « Outlier ».


Le teaser de Horizons

Bonobo n’est pas le premier à proposer du contenu en réalité virtuelle mais il se distingue en adaptant les images à la musique. C’est la volonté affichée des studio Horizons : « Contrairement aux autres expériences en réalité virtuelle, toutes les scènes ont été imaginées en interaction avec la musique, formant un tout liant images et sons », explique Yuli Levtov cofondateur des studios.


« Le morceau est un terrain de jeu dans lequel vous êtes acteur et pas spectateur. »


Le morceau devient un espace où tout est permis. Le spectateur a la possibilité de choisir son propre chemin à travers les étranges paysages qui s’offrent à lui. Il peut monter en haut d’une colline ou plonger au plus profond des mers. Il évolue dans un univers multicolore, rythmé par la musique planante de Bonobo. A l’inverse des précédentes expériences musicales en réalité virtuelle: « Le clip du morceau est un terrain de jeu dans lequel vous êtes acteur, et pas spectateur », précise Yuli Levtov.

   A lire également
La réalité virtuelle peut-elle vraiment changer la musique ?

La réalité virtuelle a rapidement été investi par les musiciens. En 2015, le Français Rone sortait le clip de « Quitter la ville » tourné à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaule, quelque temps avant « Stonemilker » de Björk. L’Islandaise a d’ailleurs annoncé un album 100 % VR, dont la sortie a été repoussée plusieurs fois. Et récemment c’est Gorillaz et PopCaan qui proposaient le clip de « Saturnz Barz » en 360°. Mais dans toutes ces productions, on assiste au clip plus qu’on ne le vit. Bonobo ouvre donc une nouvelle voie dans l’exploitation de la réalité virtuelle par les musiciens : il nous fait vivre sa musique, au sens premier du terme, créant une expérience interactive. On vous laisse admirer les quelques plans tirés de l’application téléchargeable gratuitement sur le Google Playstore.