Photo en Une : © Channel 4

 

Le programme est réalisé par Jake Sumner, également auteur du film Fantastic Man (sur le pionnier de la musique électronique africaine William Onyeabor) et de The Plastic Age avec Pharrell Williams. De la mort du disco à la nouvelle house underground de Chicago, I Was There When House Took Over the World fait intervenir les figures qui ont forgé la house music d'hier et d'aujourd'hui et portent la Windy City dans leur cœur, de Nile Rodgers, Jesse Saunders, Marshall Jefferson et Steve Hurley à Honey Dijon et Traxman.

De Chicago à la reconnaissance mondiale

Le premier épisode de 23 minutes, House Was Born, explore comment les revendications sociales et les clubs queer underground de Chicago ont conduit à l'éclosion de ce mouvement de la dance music. On y parle disco, célébration du sexe, de la danse et du plaisir, avec l'ouverture de clubs mythiques comme le Heaven à Londres ou le Paradise Garage à New York. Une disco qui deviendra garage, puis house music sous l'impulsion du résident du club Warehouse, le regretté Frankie Knuckles. House Went Global, le second épisode, passe des prémices à l'explosion du style, et s'intéresse aux jeunes entrepreneurs afro-américains qui bâtiront un empire qui toise les hit-parades du monde entier.

   À voir également
Un nouveau docu sur la vie du parrain de la house Frankie Knuckles

 

Ceux deux épisodes sont visionnables dès à présent sur le site Channel 4. Pour cela, il vous suffit de vous créer un compte (en indiquant un code postal anglais comme EC1A 1AA, l'accès étant en principe réservé aux Britanniques.)