Photo en Une : © Manu le Malin / DR

Manu le Malin, DJ Outlaw, The Driver… Emmanuel Dauchez a porté bien des noms au cours de ses vingt ans de carrière. Une carrière retracée en image par Mario Raulin, le réalisateur du film Sous le donjon de Manu le Malin, cofondateur du collectif Sourdoreille et ami du DJ depuis 2011.
Au château de Keriolet, connu pour accueillir depuis deux décennies le festival Astropolis, le réalisateur interroge des artistes tels que Laurent Garnier, Jeff Mills, The DJ Producer, Electric Rescue ou encore Lenny Dee, pour raconter l’histoire de cet endroit, et de l'homme qui le considère comme sa seconde maison.

   À lire également
Les grandes légendes de la techno joueront dans le manoir d'Astropolis cet été

Entre deux séquences de Manu aux platines, la voix off de ce dernier évoque son enfance, ses premières raves, ses excès, ses addictions... Un aspect plus secret de l'artiste, entre façade romanesque et blessures profondes. « Manu c’est quelqu’un qui est à fleur de peau. C’est un diamant brut en fait. Il a toujours tout fait avec une telle sincérité, qu’il s’est fait écorcher au passage, très fort. » relate Laurent Garnier. Par ces quelques mots, le tonton français de la techno définit très justement le protagoniste principal du film, qui sera présent au Disquaire Day ce samedi 22 avril pour répondre aux questions du public après la projection gratuite du documentaire, laquelle aura lieu de 14 heures à 16 heures au sous-sol du Generator Hostel, Paris.

TRAX - Disquaire Day 2017 

TRAX Party Disquaire Day2017 : LIVE (Bajram Bili+You Man) & CLUB 
Un événement organisé en partenariat avec Greenroom, Kisskissbankbank et Single Pattern.