Photo en Une : © Tilman Brembs

C’est un superbe cadeau pour tous les amateurs de musique électronique, dont la teneur se résume en quelques mots : « The very best of Electronic music documentary, interviews, footage and commercials you must see before you die ! », comme l'indique le descriptif de la page YouTube. En Français : « Le meilleur des documentaires, interviews, captations et publicités sur la musique musique électronique que vous devez voir avant de mourir ! »

L’initiateur de cette jolie nouvelle Gerome Sportelli connaît bien son sujet. Présent dans l’industrie depuis le début des années 90, ce belge porte la double casquette de producteur et de DJ, résolument acid house. Il est à la tête de son propre label, Sporty Limited, lui aussi en activité depuis le début de la décennie 90.

Dans sa playlist, on pourra retrouver de très bons documentaires, connus, comme ceux de la chaîne Arte : Universal Techno (1996), Psychedelic Trance (1996) ou Berlin, le mur des sons (2014), un 52 minutes racontant l’avènement de la techno après la chute du mur de Berlin en 89, dans lequel des monstres sacrés du milieu comme Laurent Garnier ou le propriétaire emblématique du club berlinois Tresor, Dimitri Hegemann, font part de leurs nombreux souvenirs.

Au détour d'une interview en deux parties d'Aphex Twin, on se laissera tenter par le superbe documentaire, ‪Real Scenes : Johannesburg de 2013 : une immersion très prenante dans la scène house d’Afrique du Sud. Dans le même format court de 20 minutes, Rise of the Bedroom Producer - A Dance Music, nous invite à nous plonger dans la peau de trois producteurs britanniques (Macca, Lynx et Foreign Concept), expliquant la recrudescence du nombre de leurs compères dans la scène dance locale.

Au hasard, on retrouve aussi un documentaire de la BBC sur le trafic de drogue à Ibiza, un autre sur le Summer of rave 1989, le gabber, la techno chinoise, les synthétiseurs modulaires, ainsi que des rencontres en studio avec Brian Eno, Moby, Noisia, Richie Hawtin, Jean-Michel Jarre... Une véritable mine d'or.

Les 390 vidéos de la page de Gerome Sportelli sont accessibles ici.