Photo en Une : © Native Instruments

« Certains diront : "d’autres font encore des sets fantastiques avec deux platines et un mixer" et je leur répondrai : c’est super. Ça demande beaucoup de talent. Je n’ai pas ce talent. J’ai besoin de technologie pour faire ce que je veux faire » s’amuse Chris Liebing dans une première des trois vidéos mises en ligne sur YouTube la semaine dernière. À raison, ce pionnier de la scène techno s'est emparé des outils digitaux dès leur irruption dans le milieu du DJing au début des années 2000, délaissant ses vinyles pour l'occasion. C'est ce qu'il nous confiait en 2015 lors d'une interview parue dans Trax #180.

"Si on n’a pas le bon matériel audio, composer revient à peindre dans le noir", ajoute-t-il. En studio comme en live, Liebing règne en maître au milieu de ses machines, à l'instar de la table Model1 conçue par Richie Hawtin qui trône au milieu de son installation. Une table 100 % analogique pour un setup hybride : un ordinateur avec le logiciel de DJing Traktor, le sampler et step-séquenceur Maschine, des contrôleurs dédiés... Et bien sûr, pour un rendu optimal, une carte son aussi performante et puissante que les kicks martiaux du producteur.

Après la théorie vient la pratique. Le professeur Liebing démontre l’étendue de sa maîtrise dans un mix vidéo de deux heures. Une immersion totale, au plus près du DJ, ou l'on peut admirer l'expert jongler avec aisance entre six pistes et plus encore de machines. Une prouesse à admirer ci-dessous.