Il aura fallu quatorze ans au réalisateur Gordon Mason pour arriver à ses fins. Mais le jeu en valait la chandelle. Le Britannique a été en effet le témoin privilégié de la naissance de l'acid house dans les années 80. Voilà ce que raconte le documentaire They Call It Acid : la naissance de ce mouvement dans les milieux underground et son ascension dans les clubs,vécue de l'intérieur. 

Ce documentaire se penche également sur les débuts des raves, que le gouvernement britannique déclare rapidement comme illégales. Le spectateur pourra ainsi voir à l'œuvre la répression policière sévère à l'égard de ce mouvement culturel, pourtant fondamentalement pacifiste. On y retrouve des témoignages d'acteurs de l'époque mais également des interviews de piliers comme Carl Cox, Larry Heard, Derrick May ou Noel Gallagher.

Comme Gordon Mason l'écrit sur le site du documentaire : 

"Chaque génération jouit de ses années d'apprentissage, j'ai eu de la chance, j'avais 21 ans en 1988, assez vieux pour avoir ma liberté et assez jeune pour profiter de ma vie. L'acid house a été une culture dans laquelle j'ai naturellement évolué. Au milieu des années 80, j'ai été DJ à temps partiel et monteur à plein temps, je connaissais certains des premiers promoteurs et DJ's, mais je suis heureux de dire que j'ai assisté aux premières soirées acid house comme un adepte de cette scène, pas uniquement dans les coulisses, et en étant en mesure de partager cette expérience euphorique, de danser toute la nuit sur de la house dans une fête illégale, une liberté qui était à l'époque indescriptible. Avec le pass VIP du promoteur et en tant que cinéaste, j'ai pu observer et enregistrer cette nouvelle scène pour la postérité. Je n'ai jamais été considéré comme un média, qui étaient exclus des soirée acid house, mais en tant que camarade avec qui les gens se sentaient à l'aise lorsque je sortais ma caméra."

Pourtant nominé aux British Independent Film Awards, le documentaire, à présent terminé, n'a malheureusement pas encore de date de sortie officielle car toujours à la recherche de fonds pour sa diffusion.