Jeff Mills et Coltrane, Chloé et Steve Reich, Electric Rescue et Bach. Voilà le programme des trois dernières semaines de la websérie Variations, produite par le collectif Sourdoreille et La compagnie des Indes. Cette semaine, c'est l'une des moitiés du célèbre duo de 1991 Deep Dish (réactivé en 2014 après un hiatus de huit ans), l'artiste techno Dubfire qui a été invité à réinterpréter librement l'œuvre du compositeur de musique minimaliste Arvo Pärt, père de son propre style, le tintinnabuli.

À ses côtés, Mari Samuelsen, violoniste classique norvégienne que l'on notait comme la collaboratrice d’Ólafur Arnalds (moitié de Kiasmos), ou de Max Richter lors de son passage à la Philharmonie de Paris en début d'année dans son Vivaldi – Recomposed

variations

variations

variations

variations

Prochains épisodes de VARIATIONS

- Zadig x Thomas Enhco sur Bernard Hermann (13 décembre)