Avec une bande originale signée par Laurent Garnier, Arnaud Rebotini et Vitalic, Melomaniac met en scène un DJ EDM arrêté par deux membres de la Brigade d’intervention musicale, une sorte de brigade du bon goût. Les deux agents préviennent le jeune DJ des risques encourus s'il continue de jouer une musique pareille.

jeune dj

Cette comédie a pour but de critiquer une jeune génération qui écoute de l’EDM sans trop savoir pourquoi, mais aussi de montrer le paradoxe de certains codes du milieu de la musique indépendante. “Le personnage du DJ reflète de nombreux jeunes de ma génération. Je me suis basé sur des amis proches qui écoutent de l’EDM à une époque où la musique n’a jamais été autant accessible et n’a jamais généré autant d’argent, explique Mikael Schutz, le réalisateur. L'idée de montrer l’autre versant, avec cette brigade, c’est de confronter les deux : on va chercher le pire chez l’un et chez l’autre.”

bmi

L’idée de réaliser un court-métrage sur ce sujet est venue naturellement à Mikael au moment de présenter un projet d’étude : “Je voulais aborder ce projet de manière personnelle. Depuis que j'ai huit ans, j’écoute de la musique électronique, c’était logique d’aborder ce sujet. Par ailleurs, cette année au Conservatoire était aussi ma première année à Paris. Il s'agit donc d'un moyen pour moi d’inclure des artistes qui me plaisaient et pour qui le projet est évocateur. J’ai donc choisi trois artistes français avec lesquels j’ai le plus d’affinités personnelles ou musicales : Vitalic, Arnaud Rebotini et Laurent Garnier.”

djs

La salle de la Machine du Moulin Rouge accueillera donc l’avant-première du court-métrage, suivie d'une table ronde afin d’aborder les perspectives sociales et historiques de la musique électronique et l’évolution de la nouvelle scène française. les artistes Arnaud Rebotini et Maud Geffray, Alexandre Courtès (qui a réalisé les clips de Cassius, Air ou Phoenix) et Mikael Schutz seront présents pour animer cette discussion. “La présence de ces personnes me semblait logique et j’ai d’ailleurs de la chance qu’ils aient accepté. Le réalisateur français Alexandre Courtès fait partie des gens qui ont créé visuellement la French Touch. Arnaud Rebotini est un de mes artistes techno favori, même si, avec lui, je parle plutôt de la musique pop américaine des années 50. Et enfin Maud Geffray, qui a notamment réalisé le court-métrage 1994 (à voir ici) mais aussi un EP génial Bleu Pétrole, sans parler de ce qu’elle fait avec Scratch Massive”, détaille Mikael.

L’avant-première se déroulera le jeudi 10 novembre, à partir de 18 h et l'entrée est libre et gratuite. La soirée se conclura par un set de Zombie Prince.

MELOMANIAC Trailer from Mikael Schutz on Vimeo.