Eye Conductor

Voici un projet qu'on vous présentait déjà en mars dernier. Partant du postulat qu'il n'existait pas d'instruments à destination des personnes qui n'ont pas l’usage de leurs membres supérieurs, Andreas Refsgaard – étudiant à Amsterdam – a mis au point un système qui permet de faire de la musique grâce à son expression faciale. Écarquiller les yeux, froncer les sourcils et ouvrir la bouche deviennent autant de gestes-instruments. Le projet comprend aussi un séquenceur pour construire des beats en regardant fixement les notes. Pour le créateur, son système permet de remplir deux vertus thérapeutiques de la musique : connecter les personnes à travers une activité commune et partagée, et exprimer ses émotions et son identité.

   A lire également
Quand les musiques électroniques libèrent du handicap

3ders

Grâce à une imprimante 3D, le designer et DJ anglais Dimitri Hadjichristou a matérialisé des modules électroniques sous la forme de Lego. Destinée aux enfants malentendants, 3ders possède une structure transparente remplie de billes qui permet aux enfants de voir et de ressentir la musique qu'ils produisent. 

MindMIDI

On touche ici au fantasme. Qui n'a jamais rêvé de créer de la musique par la simple pensée ? Chose possible avec le dispositif MindMIDI, qui transforme les ondes cérébrales en son. Les activités cérébrales rythmiques du cerveau sont classés en plusieurs catégories : alpha, beta, gamma, delta, thêta et fuseaux. Dans MindMIDI, chacun de ces spectres correspond à un instrument, dont les sons peuvent être régulés via un contrôleur.

   A lire également
La composition électronique désormais à la portée de personnes lourdement handicapées

An Expressive Musical Instrument

Le studio Bare Conductive, basé à Londres, construit des appareils musicaux à destination des personnes qui n'ont pas la force ou la dextérité de manipuler des instruments classiques. Parmi le large panel d'instruments que Bare Conductive développe, il y a ce clavier – encore anonyme – qui permet de générer une multitude de sons grâce au souffle et à des touches reliés à des fichiers MP3.

À noter, Bare Conductive collabore avec le British Paraorchestra, le premier orchestre au monde de personnes en situation de handicap.

The British Paraorchestra - True Colors

Non présents dans la liste d'Electronic Beats, mais tout aussi révolutionnaires, les instruments construits et développés par l'association française Brutpop. Active depuis six ans, Brutpop organise des ateliers musicaux et des événements publics dans le but de faire évoluer le regard porté sur l'autisme, les maladies psychiatriques ou le handicap.

Brutpop collabore également avec des fablabs pour créer des instruments intuitifs et adaptés aux handicaps. Parmi ces créations à moindre coût, on trouve une guitare simplifiée ou la Brutbox, une sorte de "super-contrôleur à base de capteurs, branché par MIDI à l'ordinateur". Deux instruments qui permettent de "travailler sur le geste musical, plutôt que de simplement déplacer des faders ou agiter des maracas" nous expliquaient le duo à la tête de l'association. Parmi leurs créations, on note également un synthétiseur connecté au système neuronal, et un hack du Monotron de Korg. Et Brutpop ne compte pas s'arrêter là.