Fondé en 2008 et basé à Berlin, le label Killekill Records a déjà sorti une trentaine de disques et organise nombre d'évènements musicaux, notamment au Berghain Kantine (à ne pas confondre avec le Berghain tout court). Sa particularité ? Sortir ce que les autres n'osent pas dans un esprit de liberté artistique la plus totale. Il co-produit aussi le Krake Festival, évènement annuel dans la même philosophie, justement reconnu pour vouloir éviter les DJs "stars" qu'on peut retrouver dans beaucoup de festivals.

   A lire également
Notre report du Krake Festival

Nombre d'artistes internationaux ont déjà signé sur ce label reconnu par le milieu, tel que Tin Man, DJ Stingray ou encore Cassegrain.

À l'occasion de la sortie de la compile Megahits II, Trax vous propose en exclusivité trois clips vidéos réalisés par the29nov films. Cette compilation est composée de 12 titres, produits par différents producteurs qui ont tous derrière eux une solide réputation sur la scène techno, dont le toujours excellent Kamikaze Space Programme, Jerome Hill, la légende de Detroit Blake Baxter ou encore le français qui monte Umwelt. Et elle sera disponible le 23 mai 2016. 

KSP : ""Absence est un morceau intense mais hypnotique. J'ai apporté cette basse distincte aux influences UK à cause de mon histoire avec la drum&bass, mais avec une liberté créative que je n'avais jamais connu par le passé."

Dez Williams :"Écoute ce morceau le plus fort possible dans une pièce noire. Ajoute un stroboscope et une machine à fumer pour un meilleur résultat".

Alex Cortex : "Killekill m'a donné l'opportunité de sortir des morceaux audacieux que peu d'autres labels auraient produits. Rien que ce fait là est très important pour moi et me semble vitale pour une scène trop souvent associée à des choses médiocres. Mais au-delà de ça, Killekill tente de créer un sentiment d'unité, de confiance commune, tout en gardant une inspiration avant-gardiste."