Photo en Une : DR

Parisien d'origine, Sylvere fait ses premières dates cruciales dans la capitale courant 2012, avant de partir s'installer à Londres en 2014, où ses influences trouvent le terreau à leur épanouissement. Puis tout s'accélère. Il y rencontre ceux qui deviendront les membres de son label Tobago Tracks, sort son premier disque, et les concerts en Europe s'enchaînent. Lors du prochain Festival de Cannes, Sylvere ambiancera d'ailleurs l'habituelle Villa Schweppes. Aujourd'hui, son second EP, et un troisième maxi arrivera dans quelques semaines. 

Quant à ce nouveau et second EP, on y découvre des morceaux sensuels, des beats posés, relaxants, et une douce mélancolie entre R&B classieux (on note l'utilisation réussie du vocoder) et rythmique électronique lancinante.

L'EP se compose de "Katsu Katsu" – dont l'artiste a bien voulu nous offrir l'exclusivité, juste au dessus –, de "The Promise" et d'une seconde version de "Katsu Katsu" en featuring avec Roz Mihah Drey, une amie du musicien. Cette dernière offre une version très planante, conduite par une rythmique à la fois sautillante et profonde et des accords hypnotiques au vibraphone. 

Sylvere

"Derrière Sylvere se cache un mec plutôt grand, fou de musiques anglaises types UK funky ou grime"

 1/ Peut-on revenir sur l’histoire de ce nom ?

Oui, Sylvere c’est mon prénom, sans accent grave ! (rires)

 2/ Qui se cache derrière ?

Derrière Sylvere se cache un mec plutôt grand, fou de musiques anglaises types UK funky ou grime. Je suis né à Paris, j’adore M83 à tel point que j’ai tatoué le nom de l'un de leur morceau sur ma poitrine.

 3/ Qui d’autre gravite dans ta team ?

Nous sommes quatre dans Tobago Tracks. Il y a DJ Pitch qui manage le label, c’est aussi un producteur et DJ de génie. Organ Tapes dont nous avons sorti la première mixtape en septembre 2015 et qui a un son unique, entre dancehall, pop et hip hop. Je suis clairement son premier fan. Et nous avons également Zini dont vous avez dû entendre parler, nous avons récemment sorti son EP Sirenz, un genre de UK Funky hystérique qui défonce.

 4/ Ton parcours en quelques mots-clefs ?

Ça a commencé à devenir sérieux début 2012, c’est à ce moment que j’ai eu mes premières soirées sur Paris : Social, Showcase, Wanderlust, Chez Moune etc., avec mon collectif de l'époque. Je jouais déjà ce que je joue aujourd'hui : de la UK Funky, du grime, des trucs un peu house et bass.

En 2014, j'ai décidé de m'installer à Londres. C'est là que tout s'est accéléré. J'ai rencontré  la scène locale, les membres de mon label Tobago Tracks, et j'ai sorti mon premier vinyle sur Trax Couture, le label de Rushmore.

Aujourd'hui je sors ce nouvel EP sur TT (Tobago Tracks) et un troisième dans quelques semaines, sur Sans Absence cette fois, le nouveau label de mon ami Akito. J'ai aussi pas mal joué en Europe, j'ai pu faire Amsterdam Dance Event, Dimensions Festival. Le week end dernier j’étais invité par TMPL pour leur soirée au Showcase aux côtés de Faze Myiake que j’adore et Asap Nast, c’était le feu !

Sylvere

  5/ Au lycée t’étais plutôt quel genre ? Et côté musique ?

Au lycée j’étais le jeune qui portait un baggy, un T-shirts 6XL et une casquette à l’envers, mais qui écoutait du Rock Emo et du Shoegaze! (rires)

  6/ Si tu devais définir ton son aujourd’hui…

Je pense que mon son est très typé anglais évidemment, avec beaucoup de sonorités caribéennes et UK Funky. La différence c’est que j’essaye d’y incorporer mon background musical : le shoegaze, la techno, le hip-hop.

  7/ Parle-moi un peu de cet EP/album…

Cet EP est une parenthèse pour moi. J’ai voulu complètement abandonner l’esprit « club » et mettre en avant mélodies et voix. J’ai sauté le pas et posé ma voix pour la première fois sur un de mes morceaux, puis ai demandé à une amie, Roz Mihah Drey, de faire de même et créer une deuxième version de "Katsu Katsu". Pour The promise, j’ai samplé Aaliyah. C’est un morceau que j’ai fini l’an dernier. Je m’étais promis de le sortir un jour, d'où son titre... J’attendais juste le bon moment.

  8/ C’est quoi ton set-up sur scène ?

 J’ai juste besoin d’un endroit où glisser une clé USB.

 9/ T’as prévu quoi pour ta prochaine date ? C’est quand d’ailleurs ?

Ma prochaine date c’est le 19 mai au Festival de Cannes, pour la Villa Schweppes, je suis sûr que ça va être fun. Je vais jouer ce que j’aime jouer : UK Funky, vogue, hip-hop, grime.

 10/ Si je regarde un peu tes playlists du moment, j’y trouve quoi ?

Tu vas y trouver pas mal d’exclus du label d’Akito, Sans Absence, sur lequel je vais sortir mon prochain EP en juin. Autrement il y aura sûrement quelques killer tracks de DJ Funkboi Funky, de Zini, Young Luxenberg, Noire et Galtier, Doline, ILoveMakonnen, Sunareht, Drake, Section Boyz…

  11/ Il y a quoi à l’horizon pour toi ?

Il y a ce nouvel EP sur Sans Absence qui sort fin juin et une collaboration avec un artiste parisien que j’aime beaucoup.

  12/ Un dernier mot ?

 Woosh !