Photo en Une : DR


Producteur aussi bien de jazz que de musique électronique depuis les années 90, Carl Craig s'est rapidement inscrit dans la lignée des précurseurs de la techno made in Detroit, comme Derrick May ou Juan Atkins. Désormais incontournable en France (on peut facilement l'apercevoir une dizaine de fois dans l'année), le quadragénaire aux multiples aliases – Paperclip People, No Boundaries, BFC, Designer Music, pour ne citer qu'eux – est par ailleurs la tête du label Planet E qu'il a fondé en 1991.

Pour la toute première édition de l'ARTE Concert Festival, Carl Craig est venu exceptionnellement réinterpréter en live l’album Modular Pursuits, sorti en 2010 sous le pseudonyme No Boundaries. Plutôt lent et introspectif au début, Carl Craig fait décoller l'auditoire en milieu de show grâce à des beats d'une précision chirurgicale.

Mais trêve de discours, place aux images :

(N'hésitez pas à agrandir la vidéo, ou à la consulter ici)