Comme si on n'avait pas assez de chiffres qui défilaient devant nos yeux toute la journée, Red Bull Music Academy et Discogs viennent de lancer Vinyl Marketplace, une Bourse du vinyle avec un indice calculé sur les 250 disques les plus demandés de chaque genre, une sorte de CAC 250, qui indique le prix médian des transactions quotidiennes.

RBMA x Discogs: Vinyl Marketwatch

We're proud to unveil the ultimate site for keeping up with developments in the Discogs vinyl market: http://marketwatch.redbullmusicacademy.com

Posted by Red Bull Music Academy on Thursday, December 3, 2015


Bâtie surtout pour le fun (en témoigne la vidéo de Teki Latex en mode présentateur de Bloomberg ci-dessus), Vinyl Marketplace ne permet pas vraiment de déceler des tendances, puisqu'elle ne prend en compte que les transactions des deux derniers mois, depuis le 4 octobre. Si l'expérience perdure, elle pourrait finir par constituer un outil pour les collectionneurs (et pour la spéculation, que Red Bull se défend d'encourager dans la présentation du site).

En revanche, elle donne une bonne indication des genres les plus cotés. Visiblement, les fans de metal ont les moyens ou sont prêts à péter leur PEL pour acquérir certaines pièces. Les vinyles de black metal sont de loin les plus chers à 111 dollars en moyenne, suivis par ceux de doom metal, avec des transactions moyennes autour de 80 dollars. Les disques de death metal se vendent environ 70 dollars, une moyenne partagée par le free-jazz et le boogie.

Gilles Peterson doit avoir un peu mal au cœur : l'acid jazz, avec des transactions moyennes à 20 dollars, est le genre le moins coté, avec la trance, le happy hardcore et la drum'n'bass, qui affiche un prix moyen de 23 dollars, tandis que techno et house tournent autour de la barre de 30 dollars la pièce.

Mais comme tout le monde va être fauché après (et même avant) les courses de Noël, Red Bull Music Academy balance du son gratuit en forme de calendrier de l'avent avec 20 titres à télécharger en 20 jours. Il faut s'attendre à quelques exclus, puisque l'an passé, Red Bull avait sorti le single de D'Angelo et un track d'Earl Sweatshirt. Cette année, on attend les titres de Richie Hawtin, Moullinex, Palms Trax ou Sevdaliza.

Pour les titres gratuits, c'est par ici.