Photo en Une : Jacob Khrist

Pour la RBMA, Laurent Garnier revient sur sa carrière, évoque ses années anglaises à l'Hacienda, sa fascination pour les musiques blacks, le rôle des clubs gays dans l'émergence de la house, ou encore le glissement de la musique électronique vers la pop culture : "L'industrie essaiera toujours de piocher dans l'underground pour en faire quelque chose de commercial."

Toute la galaxie Garnier (ou presque), en une interview fleuve.

À lire également : notre interview exclusive de Laurent Garnier

Voir tous les autres événements de la RBMA