Deux titres spécifiques nous paraissent incarner l’esprit de la précédente période estivale (statut ô combien estimé) : I Know There’s Gonna Be (Good Times) de Jamie xx et Can’t Feel My Face de The Weeknd. Si le second — trop évident, quelque peu anodin — correspond aux incartades mainstream d’Abel Tesfaye, à l’excès de son ambition, le premier figure parmi les composants d’un premier essai authentique, et reconnu par ses pairs.

Jamie xx publiait récemment In Colours, un album produit, couvé, choyé quatre années durant, pour aboutir à la création d’un produit d’un naturel rare, d’une précision et d’une obstination peu communes.

I Know There’s Gonna Be (Good Times), s’il évolue en marge de l’ensemble auquel il est attaché, témoigne néanmoins des aspirations et de l’entrain de Jamie Smith — convier Young Thug sur un album de musique électronique (britannique, qui plus est) n’est pas chose aisée, compte tenu de la hype du rappeur américain.

Le fameux titre se dévoile aujourd’hui au travers d’un visuel adéquat, imaginé par Rollo Jackson (à l’origine de certains clips de Squarepusher, Angel Haze, Hot Chip, Danny Brown, The 2 Bears et Toddla T), étiré entre la Jamaïque et Atlanta. La saison estivale s’achève finalement en ce début de semaine.