Photo en Une : Tapage invite BOSTON 168 - Terminal - 14/04/2016

1/ Peut-on revenir sur l’histoire de ce nom ?

Le nom est venu d’une inspiration soudaine, sûrement tard le soir. On voulait quelque chose dont on se rappelle, qui claque ! Puis nous voilà aujourd’hui. J’ai compté le nombre de soirées dernière nous… On a quasiment 150 événements en presque quatre ans ! Ça fout la pression.

2/ En réalité, qui se cache derrière ?

La team de base est une team hyper active, toujours sur mille projets à la fois… Nous étions trois au début : Alexandre, Victor et moi. Alexandre s’est occupé de la gérance d’un club lyonnais l’année dernière et repart sur d’autres projets cette année, dont OWL, mais a toujours un pied dans l’association. Ensuite, il y a ceux qui sont plus dans l’ombre mais qui font aussi tourner le bateau : Kevin Moulin (infographiste de génie), Maxime Fort (développeur Web, photographe et bien plus encore), Jibis (artiste, driver, couteau suisse…), Vincent Beauchesne (régisseur, homme de pression), Nicolas Laban (relations presses et plus si affinités) et plus récemment Mélanie Bouchon (puits de savoir, futur agent secret techno)… Tapage, c’est une aventure collective !

3/ Votre ligne artistique en quelques mots-clés ?

Au départ, l’association était très éclectique au niveau des styles qu’elle diffusait. On pouvait y trouver de la bass music, de la house, de la trance. L’événement qui a réellement lancé l’association était l’édition 2013 de la Fête de la Musique. On y retrouvait tout ça, et une ambiance géniale.

Fête de la Musique 2013 - Tapage Nocturne

Mais désormais, notre ligne est fixée : techno. C’est mon rayon, ce que j’affectionne le plus. J’essaye de m’intéresser à des artistes qui ont quelque chose à dire, qui accompagnent leur musique d’une histoire, de programmer ceux qui ont du mérite. On navigue entre plusieurs courants, acid, techno, industriel, EBM, noise… En plus d’être fiers de proposer quelque chose qui change des programmations lyonnaises, on accueille autant d'artistes en pleine ascension que des mecs déjà bien établis.

4/ Si vous aviez un slogan ? Un hymne ?

"La MD, ça nique les neurones. Moi j’préfère un bon taz." With love.

5/ Si on vous demande ce que vous avez de plus que les autres, vous répondez…

Rien du tout ! Le but n’est pas d’avoir plus ou moins. C’est juste de faire ce qu’on aime, et d’essayer de le faire bien.

6/ Trois mots pour définir votre public ?

Notre public est à notre image. En perpétuel mouvement, en évolution permanente et, parfois, là où on ne l’attend pas.

public tapage nocturne

tapage nocturne

7/ Une préférence pour le choix des clubs/salles où vous organisez ?

La question sulfureuse… Nos principaux partenaires, au niveau des salles et clubs, sont le Petit Salon ainsi que le Ninkasi Kao. Chacun de ces endroits a ses plus, ses moins, et nous travaillons en fonction de ces points-là. C’est toujours un plaisir d’y organiser quelque chose, et le Petit Salon commence vraiment à avoir une belle notoriété, pas seulement à Lyon mais partout en France. Nous étions également très proches du Dv1, mais celui-ci a fermé le 10 juin dernier. C’est d’ailleurs nous qui nous occupions de la dernière, et c’était quelque chose… On ne devait pas être loin des 50 °C dans le club !

8/ Vous êtes abonnés à Lyon ou vous vous baladez ?

Pour l’instant, on reste à Lyon. On a déjà essayé de s’exporter une fois à Paris, mais nous ne sommes pas tombés au bon endroit, ni au bon moment (la fameuse histoire de l’Underclub). La preuve, le club n’existe plus... Ce qui nous a un peu démotivés d'œuvrer à Paris.

9/ Le truc le plus WTF qui soit arrivé pendant l’un de vos événements ?

Pour le showcase Abstract au Kao, en janvier. Il était 5h, je sors raccompagner deux artistes à leur taxi. Il neigeait, et je vois un mec marcher en direction du métro, torse nu, avec son t-shirt enroulé autour de la tête et les bras en l’air. Tout seul. Je lui ai dit que c’était le gagnant de la soirée.

10/ On peut ramener ses parents à vos soirées ?

On ramène bien les nôtres ! Check Maman !

11/ Si on s’incruste en backstage avec vous, ça donne quoi l’ambiance ?

Venez voir...

tapage nocturne
NACHT #9 - AX&P & Ontal - Petit Salon - 10/09/16

12/ Comment imaginez-vous la soirée de rêve ? Avec quel line-up ?

Honnêtement, une bonne partie des soirées qu’on a de septembre à décembre sont des vrais coups de cœur. Entre Ugandan Methods, AX&P (Adam X + Perc), DASDA, le live de Makaton ou encore notre concept "La Nocturne" revisité et mettant en concurrence T/W/B & Overdraw… On est plus qu’impatients de voir ce que ça va donner.

Mais il y a bien quelque chose : j’ai assisté au live d'Alessandro Cortini à l’Atonal 2015. On a tous été soufflés. Et rendre possible la venue de cet artiste à Lyon serait comme réaliser un rêve, même si j’ai peur que le public de la ville ne soit pas vraiment prêt. Il sera en novembre du côté du Positive Education Festival, c’est juste immanquable (et ça c'est une programmation qui a des couilles !).

13/ Si je regarde un peu vos playlists du moment, j’y trouve quoi ?

Pas mal d’ambient, experimental, techno, house et acid. Et je me suis surpris d'une nouvelle passion pour le breakbeat, ou encore des vieux morceaux cultes… Donc ça va d'Alessandro Cortini, Tangerine Dream, The KLF à Chris Liberator, Keepsakes, Ontal, Oake, Mad Rey, Liem ou Stardust, Push… On peut souligner aussi l’excellent travail de labels comme Tripalium, Lobster Theremin ou encore CLFT et Moonrise Hill Material.

kobosil tapage
Kobosil B2B Anthony Parasole

14/ Les derniers artistes que vous avez faits jouer ?

Alors… 2015 - 2016 : Ancient Methods, Angy Kore, Ansome live, Björn Torwellen, Boston 168 live, Cleric, Clouds live, Dax J live, Dustin Zahn, Emmanuel Top, Fabrizio Lapiana, Hackler & Kuch, Keepsakes, Kobosil B2B Anthony Parasole, Liem, Losoul, Luigi Madonna, Luke Slater, Mike Parker, Minimum Syndicat live, Niereich, Octave, Perc, Regal, Run X, Scan X live, Sterac aka Steve Rachmad, Stranger, The Advent, UVB, Vril live, VSK, Xhin...

2014 - 2015 : Aiken, Alan Fitzpatrick, Angy Kore, Answer Code Request, Carlo Lio, Fjaak, Hans Bouffmyhre, Keith Carnal, Lea Dobricic, Luigi Madonna, Maan aka Psyk, Marco Bailey, Mark Fanciulli, Mihai Popoviciu, Monoloc, Niereich, Okain, Pär Grindvik, Raffaele Attanasio, Ray Okpara, Rrose, Sam Paganini, Slam, Technasia, Tuccillo...

15/ Il y a quoi à l’horizon pour vous ?

Des plateaux qui nous tiennent vraiment, vraiment à cœur. Des projets un peu annexes qu’on couve, dont un qui arrive bientôt. Et pour ma part, une année fondamentalement différente au niveau de mon parcours pro, j’entame un bachelor en alternance, ça ne va pas chômer.

tapage nocturne