Photo en Une : Louis Derigon



Faire la fête avec... Boussole Records



C’est quoi votre blaze ?

Nous sommes le collectif et label Boussole Records, une bande de potes passionnée par la musique et les sorties, que ce soit en club ou bien au bistrot. En tout, on est vingt.

Vous êtes d’où ?

De Toulouse. Le projet y est né en janvier 2013 et nous fêtons nos trois ans ce mois-ci. On a commencé à organiser des soirées en tant que collectif, puis on a évolué en label pour pouvoir produire nos artistes dans un premier temps, puis ensuite les artistes que l’on suivait.

C’est quoi votre ligne artistique/programmation ?

Depuis le début, on revendique l’éclectisme avec pour colonne vertébrale du projet notre identité graphique, gérée par le facétieux Romain Danos. On compte en ce moment dix projets au sein du label, que l’on produit et accompagne.

Niveau ligne artistique c’est donc varié, ça va de sonorités electronica avec François Ier et JY , nu/disco-funk avec La Petite Grande à une house plus généreuse avec Mangabey , KHALK et FaCIL et enfin une techno plus sombre avec KENDAL et Filiber. On regroupe ces influences diverses dans une compilation qu’on édite chaque année.

C’est quoi votre population ?

Principalement des amis sur le tout début, puis rapidement de nouvelles têtes à chaque soirée, qui pour certaines sont devenues des potes. Ca évolue pas mal, il y a une bonne demande sur Toulouse, les gens aiment bien sortir. 

On a un public relativement jeune de manière générale sur nos soirées, entre 18 et 30 ans, (et un peu plus vieux sur le label). Aussi on est agréablement surpris de voir que c’est équilibré entre filles et garçons, ce qui n’est pas toujours le cas sur ce genre d’événement.

C’est quoi votre sound system ?

Un bon casque toujours à portée de main. 

C’est quoi votre lieu ?

Les tout débuts pour nous c’était à Toulouse dans la cale de la péniche Le Cri de La Mouette et surtout la cave de l’Episode Café. On garde aussi de très bons souvenirs des soirées qu’on a organisé à la Dynamo, c’était à chaque fois un énorme plaisir.

Depuis quelques mois on commence à s’habituer à la mythique salle du Bikini ! On y organise notre deuxième soirée le 30 Janvier, pour nos trois ans. On a eu la chance d’y jouer de nombreuses fois aux cotés d’artistes comme Ellen Allien, Rone, Catz N' Dogz, Delano Smith, Tiga ou encore Pachanga Boys.

On aimerait beaucoup avoir un bon QG avec une capacité de 250/300 personnes en centre ville Toulousain, mais les offres qui se tiennent sont quasi-inexistantes. C’est un gros problème ici…



Crédit photo : Louis Derigon

C’est quoi le truc le plus WTF qu’il s’est passé dans vos soirées ?

Clairement notre tout premier Bikini (encore lui !) en juillet dernier, en format Boussole Party avec seulement des artistes du label. On était vraiment pas loin du sold-out et ça c’était une grosse surprise pour tout le monde. Des gens chauds de 23h00 jusqu’à 05h30 du mat, et une super ambiance tout le long. Un souvenir complètement ouf.

Vous écoutez quoi en vrai ? Y a quoi dans vos téléphones ?

En ce moment, il y a pas mal de PNL. Ouais on a succombé à la vague QLF et ça tourne en boucle depuis. Après on aime bien ce qui se passe du côté de Montpellier avec Radio Los Santos et Monstart. Sinon dans le tel' il y a toujours quelques mixtapes, en ce moment c’est le After Hours Mix de Bicep pour la BBC R1, avec des edits de morceaux transe des 90’s, ça défonce.

C’est quoi votre soirée de rêve ?

Dans un futur proche on aimerait beaucoup organiser des Boussole Party avec nos artistes un peu partout en France, on en a organisé une à Nantes cet été avec François Ier et c’était vraiment cool !

Vous nous lâchez quelques exclus pour la suite ?

Là on commence à travailler sur notre troisième compilation que l’on va sortir un peu avant l’été. Elle sortira en CD et digital et sera distribuée en name your price.

À partir de maintenant on ne se limite plus au format single, après avoir sorti les Unreleased Cuts en décembre on sortira notre tout premier EP le 17 Février et c’est Mangabey qui s’y colle !

Le 30 Janvier on est de retour au Bikini, et nous sommes ravis de pouvoir y fêter notre anniversaire ! Si tout se passe bien, on y sera de nouveau durant l’été...