Photo en Une : Alban Gendrot

Quel bilan tirez-vous depuis l'ouverture du Virgo en septembre dernier ?

Il est clairement positif, avec une programmation assez forte, la participation de différents promoteurs (Mercredi Production, Haïku), l'anniversaire de Sonotown avec Levon Vincent, la soirée Greenroom en octobre...Virgo
© Alban Gendrot

Virgo
© Jacob Khrist

On s'est pas mal cherché en terme de couleur musicale les premiers mois, on a voulu essayer différentes choses, certaines qui ont marché et d'autre moins et on en a tiré les enseignements. C'est un lieu qui a une grande capacité (1700 personnes, ce qui en fait le plus grand club de Paris) pas toujours facile à gérer. Après trois mois et demi on continue à ajuster, mais nous sommes ravis de nos débuts.

Vous programmiez Carl Craig et Kevin Saunderson pour la Detroit Love le jour des attentats, comment vos avez géré l'annulation ce soir là ?

Le 13 novembre c'était notre plus grosse soirée, en terme de coût mais aussi d'affluence. L'évènement affichait complet longtemps avant. On a appris la nouvelle alors qu'on était en train de dîner avec les artistes, et on a aussitôt décidé d'annuler, un peu avant l'appel de la préfecture. Le club a également du fermer ses portes la semaine qui a suivi. Ça a été un coup dur supplémentaire. Et en ce qui concerne la Detroit Love, elle a été reportée le 22 janvier.


On veut sortir de la techno trop "puriste".

Quelles sont les nouveautés au niveau de la programmation pour 2016 ? 

Quand le Virgo a ouvert, on était parti dans l'idée de promouvoir nous-mêmes (Sonotown et la Rafinerie) tous les évènements. Et puis on s'est rendu compte qu'il fallait davantage s'ouvrir à d'autres collectifs, certaines soirées ramenaient moins de gens que d'autres. On a également décidé d'être plus ouverts au niveau de la programmation, sortir de la techno trop "puriste". Ça va aussi être l'occasion pour nous d'attirer un nouveau public en laissant la barre à HAÏKU, Open Minded ou Cracki ou en ouvrant notre programmation des artistes comme Acid Arab ou Stand High Patrol

En ce qui concerne le sound system, on a du procéder à quelques réglages la salle Void qu'on a pu tester ces dernières semaines... Et là on peut dire qu'on est arrivé à un résultat optimal.

On a pu lire quelques retours pas toujours élogieux sur Facebook à propos de l'attente dans la queue par exemple...

Ça dépend de la soirée, et donc du public. Certains supportent mieux que d'autres d'attendre une demi heure, mais quand 1700 personnes (capacité du Virgo) arrivent et repartent en même temps, il y aura forcément de la queue c'est sûr ! Sans parler des normes de sécurité qu'on se doit de respecter après les attentats : surveiller les sacs, les vestes... Ça ralentit le flux. 

Virgo
© Alban Gendrot

Virgo
© Jacob Khrist

Quelques exclus pour la programmation du mois de mars ?

Ellen Allien viendra le 4, on passe les clés du club à Mercredi Production le 12 puis une soirée Blockhaus le 18. On ne peut pas en dire plus sur le line-up pour le moment...