Darko Esser est du genre plutôt occupé, mais il met un point d'honneur à se garder du temps pour ses duos (avec Benny Rodrigues d'un coté et Piet van Dongen de l'autre) et ses alias : Onionboy, Tripeo et Darko Esser. Sous ce dernier alias (qui n'est n'est pas un, vu qu'il s'agit de son véritable nom), le producteur s'amuse à toucher à une pléiade de styles électroniques, et a tout de même sorti deux albums, trois EPs et beaucoup de remixes.

Mais doit-on encore vraiment présenter le boss de Wolfskuil Records, qui a déjà foulé le sols des meilleurs clubs du monde, (Berghain, Rex, Tresor, 11, House Of God, et bien sur le Doornroosje), qui a reçu le soutien de Laurent Garnier, Dave Clarke, Sasha, John Digweed, Steve Bug, Francois K, Luke Slater ou Len Faki ?

Si vous le connaissiez par ses sons et ses gigs, voici une autre facette de Darko Esser : celle, inhérente à tout producteur, de nerd.

#1 MAC PRO

darko
Mon ordinateur est la pièce maitresse de mon studio. Il est la jonction entre les machines et mes softwares. Je préfère jouer avec un mélange des deux et je porte autant d'amour pour les plug-ins que pour les machines. D'ailleurs j'aime particulièrement transformer mes jam-sessions en track, plonger dans des arrangements et faire de l'editing à un niveau microscopique. L'ordinateur me permet de faire des choses qui sont physiquement impossible a réaliser avec seulement deux mains, en même temps qu'il me permet de sauvegarder mes projets pour des sessions futures. J'ai finalement atteint le stade où je suis capable de travailler sur plusieurs tracks en même temps et de les finir malgré tout.
My computer is the centrepiece of the studio. It’s where all the hard- and software in comes together. I prefer to work with a mixture of both and have just as much love for plugins as physical machines. Besides that I really like turning jam sessions into tracks, dive in deep into arrangements and do editing almost on a microscopic level. The computer allows me to do things that are physically impossible with 2 hands and save projects for later sessions. I am finally at the stage that I’m able to work on several tracks at the same time and still finish them.

#2 MACKIE ONYX 1640i 

darko
Avant que le son des machines n'entre dans l'ordinateur, il passe par ma fidèle table de mixage Mackie Onyx 1640i. Ce qui est génial avec elle, c'est qu'elle possède à la fois une fonction mixer analogique et carte son firewire. Je l'utilise donc des deux manières. C'est l'idéal pour enregistrer l'audio directement dans mon logiciel (Ableton), mais aussi pour traiter les sons provenant de l'ordinateur (samples, plug-ins...) avec des effets externes type pédales d'effets et filtres. On peut faire passer tout ce qui sort de l'ordinateur à travers n'importe quelle piste de la table. Ça marche dans les deux sens, ce qui fait de cette Mackie une part essentielle de ma routine de travail.
Before the hardware goes into the computer, it goes through my trusted Mackie Onyx 1640i mixer. The great thing about this machine is that it’s an analogue mixer as well as a firewire soundcard. I use it for both purposes. It’s ideal for recording audio straight into my DAW (Ableton), but also for processing computer based sounds from plugins or samples with external effects, stompboxes and filters. You can feed anything from the computer back into any of the channels on the mixer. It works both ways and is an essential part of my workflow.

#3 ANALOG RHYTHM & ANALOG 4 

Darko
Je n'arrive pas à faire un choix, alors je vais les prendre toutes les deux. Electron fait des machines incroyables et innovantes qu'on peut facilement relier à l'ordinateur via USB avec le logiciel Overbridge, mais aussi via l'audio et le MIDI. Comme je l'expliquais précédemment, j'aime organiser mon travail en liant machines et ordinateur, et à mon avis, Elektron fait un sans faute dans ce domaine avec ces deux merveilles. Au-delà du fait que l'interface soit intuitive, le son est tout bonnement incroyable. Et bien que cela fasse longtemps que je travaille avec ces deux machines, j'ai toujours la sensation de n'avoir gratté que la surface. On peut vraiment approfondir l'usage de la bête avec ses séquenceurs, ses possibilités d'édition et de patching. Je vois encore se dessiner de nombreuses années de plaisir en studio avec ces deux là...
I can’t make a choice between them, so I’m gonna put them both in here. Electron makes incredible, innovative hardware with great computer integration via Overbridge and USB Audio/MIDI. As I mentioned before, I’m all about a hybrid workflow between hard- and software and as far as I’m concerned Electron nailed it with these machines. Besides the ease of work, they sound incredible and even though I’ve working with both machines for a while, I still have the idea I haven’t scratched the surface yet. You can get incredible deep into the machine’s sequencer, editing and patching capabilities. I see many years of studio pleasure ahead with both.

#4 ROLAND AIRA TR-8

darker
J'ai souvent caressé l'idée d'acheter une TR-909 ou TR-808, mais les prix des occasions m'ont toujours fait passer mon chemin. Après avoir lu quelques revues positives et détaillées sur la TR-8, j'ai décidé d'en acheter une peu après qu'elle soit sortie pour la première fois. Là encore, la capacité de travail hybride entre le mac et la machine est géniale, et le son reste très authentique. Un autre avantage c'est que Roland sort des kits d'autres drum-machines légendaires que l'on peut utiliser avec la TR-8, comme ils ont fait récemment avec la TR-707 et la TR-727.
I’ve often thought about purchasing a TR-909 or TR-808, but the prices of second hand machines always kept me from buying one. After reading a couple of in depth and very positive reviews about the TR-8, I decided to get one not long after it was initially released. Again the hybrid workflow of this machine is amazing and it sounds really authentic. Another benefit is that Roland releases kits from other legendary drum-machines you can use with this machine, like they recently did with TR-707 and TR-727.

#5 MA TÊTE

darko
En fait, c'est le plus important. Le cerveau abrite la fantaisie et l'imagination de chacun. Sans cela, faire de la musique, même dans le studio le plus fourni du monde, serait parfaitement inutile. Au final, ce n'est pas si important de savoir quelle machine ou quel software vous utilisez, tant que votre tête et remplie d'idée et de créativité.
This is actually the most important one. The brain houses every person's fantasy and imagination. Without it making music in even the most advanced studio in the world is absolutely pointless. In the end it doesn’t matter what hard- and/or software you use. As long as your brain is loaded with ideas and creativity, you will be fine.