INTERVIEW DE KERRI CHANDLER

Tu reviens en France pour un nouveau festival (on garde un super bon souvenir de ton passage au Peacock Society de l'été dernier) ! Que penses-tu du public français ?

La France, et plus précisément Paris a toujours été, depuis le début des années 90, l'une de mes villes préférées pour jouer ; depuis les grandes années du Rex Club et des soirées Respect jusqu'à aujourd'hui. J'ai des gens que je considère comme ma propre famille ici, passionnés de musique, ayant une vibe parfaite ; en fait c'est pour ça que j'ai choisi le Zig Zag comme club pour célébrer mon anniversaire plus tôt dans l'année.

Que pouvons-nous attendre de ton show au Border Festival ?

Vous allez m'entendre ! Je serai moi-même, jouant la musique que j'aime.

"Actuellement, la scène house ne pourrait pas mieux se porter."

Des conseils à nous donner pour être un bon DJ ? Qu'est-ce que tu gardes toujours à l'esprit quand tu es derrière les platines ?

La musique d'abord. Crois en ta musique et laisse les disques parler d'eux mêmes, et par dessus tout, kiffe la soirée et les gens pour qui tu joues. N'en fais pas une relation à sens unique, tout le monde devrait pouvoir s'amuser, même avec les autres DJs. Viens tôt à la soirée, check la vibe. Je vérifie toujours le son avant pour savoir sur quoi je travaille et jusqu'où je peux aller.

En tant que pionnier du genre, que penses-tu globalement de l'état actuel de la scène house ? Tu penses à un artiste en particulier qui fait les choses bien ?

Actuellement, la scène house ne pourrait pas mieux se porter. Il y a tellement d'artistes excitants qui sortent des rangs de partout, tous faisant leur propre truc. Je travaille de près avec un jeune duo de Londres intitulé Voyeur et qui, je pense, bosse sur de superbes projets, je crois vraiment en eux et en ce qu'ils font.

C'est quoi la suite pour toi ?

J'ai écrit un morceau pour le film de Mia Hansen-Løve, Eden, une belle histoire sur la French Touch. À côté de ça je bosse sur mon album et je ne m'arrête pas de tourner.

--°--

English version

You are back in Paris for a new festival ! What are your feelings about the French audience ? Any good memories to share with us ?

France, and in fact Paris has always been one of my favorite cities to play all the way back to the early 90’s, through the great years Rex Club and Respect Is Burning right up to today. I have people who are like my family here and are very passionate about music and have the Perfect vibe, infact that’s why I chose Zig Zag to celebrate my birthday earlier this year.

What can be expected from your show at Border Festival ?

You’re going to hear me! Me being myself and playing the music I love.

Can you give us some advices to be a good DJ ? What do you always keep in mind when your are behind the deck ?

Music first. Believe in your music and let the records speak for themselves and above all enjoy the party and the people your playing for, don't make it a one sided thing, everyone should enjoy themselves, even with the other DJs. Get to the party early check out the vibe. I always do sound checks so I know what I'm working on as far as the system.

As one of the pioneers of the genre, what are your thoughts about the actual global house music scene ? Can you give us an artist who is actually making things right ?

The scene couldn’t be in better shape. There are so many exciting artists coming up through the ranks in different places, all doing their own thing. I’m working closely with a young duo from London called Voyeur who I think are working on some amazing projects, I really believe in them and what they’re doing.

Tell us about your incoming projects, releases, gigs… ?

I wrote a single for the film Eden by Mia Hansen-Løve which is a great story about the French House. Other than that I'm working on my album and of course touring non stop.