Photo en Une : © Psy-Fi

Ethereal Decibel Winter Festival 2018 est organisé par l’Ethereal Decibel Company – qui n’en est pas à l’organisation de son premier festival –, label underground de psytrance français créé en 2012. Sa particularité ? Produire des évènements vecteurs d’explosions de couleurs acides, dont le son est un savant concentré de basses frénétiques générées par la psytrance. Les organisateurs du festival – un groupe d’amis issus des milieux punks et free tekno –, misent sur une programmation éclectique aux styles multiples.

La nouvelle scène psytrance sera mise à l’honneur dans son expression la plus pointue avec, dans la Main Stage, des live de Ajja, l’israélien Freedom Fighters (qui produit de la psytrance progressive sur HOMmega), Loopus In Fabula (qui produit de la « trance funkadelique » sur son label éponyme) et Nibana, tout droit venu de Paris. Ensuite, trois DJ sets, tous réalisés par des membres d’Ethereal Decibel Company. Également des VJ sets et un show lazer. Dans l’Alternative Stage, se trouvera une zone Chill Out, où psytrance et techno se rencontreront. Idem pour l'Alternative Stage : un côté du live, d’un autre des DJ sets ; le tout avec une scénographie hallucinante et un soundsystem Fonction One RS2. Des stands célébrant la créativité seront également tenus par des street-artistes, des bijoutiers, pyrograveurs ou autres commerçants de textile.


La programmation du festival débute donc sur un live du tatoueur, DJ, et producteur psytrance Ajja, qui « n’a jamais joué à Nantes, et ne connaît pas le public de cette région ». Le fondateur du label suisse Peak Records est également membre de The Peaking Goddess Collective, groupe qui produit de la psytrance chill en fusionnant instruments et machines électroniques. De plus, il est la moitié du duo « psytrance nocturne » Yab Yum. Il livre aujourd’hui à Trax un podcast d’une heure « créé dans son studio en Suisse », fruit d’un « processus assez particulier » pour l’artiste puisqu’il a tenté de « reproduire les conditions de mix en soirée ». L’expérience psychédélique est au rendez-vous, agrémentée de rythmes funky, à l’instar de ceux que l’on peut retrouver dans son premier album Psychogenica, sorti en 2007 sur Syncronize Records, ainsi que sur l’album Tulpa, sorti plus récemment en 2012 sur son propre label. Et si Ajja « ne prépare jamais ses sets à l’avance », c'est simplement parce que cela lui permet de « suivre l’énergie du moment » ; énergie qu’il arrive bel et bien à retranscrire avec ce mix galopant.

La musique du producteur est un savant mélange des sonorités qu’il a pu entendre lors de son « enfance à Goa » (en Inde), qui se trouve être le « berceau du mouvement électronique psyché ». Des influences rock, funk et blues manifestes dans le mix, puisque l’artiste « y a baigné toute sa vie » notamment grâce à son expérience en tant que guitariste. Ajja, qui offre une « dose de rythmes psychédéliques et de joie »  – à écouter « à haut volume en dansant au milieu de son salon, dans une soirée, ou avec un casque » – prévoit d’autres dates en Europe et au Brésil, « avant d’entamer une tournée des festivals » cet été. Il s’apprête également à sortir un nouvel album solo, ainsi qu’un EP sous Yab Yum, et un premier album sous son alias Junju, via lequel il produit de la « psytrance de jour »

Pour écouter Ajja en live, rendez-vous à l’Ethereal Decibel Winter Festival 2018, dont les informations supplémentaires sont à retrouver sur la page Facebook de l'évènement.

Tracklist : 

1. Ajja – Rubadux (2017 RMX)
2. Ajja & Headworks – Babble On
3. Ajja & Cajun – Don’t Touch My Records Man
4. Ajja & Alpha – The Other Side
5. Ajja & Earthling – Puddle Jumper
6. Ajja & Earthling – Houdini
7. Ajja – Starfall
8. Ajja – Chipmunks
9. Junju (Ajja new project) – Flower Tower
10. Ajja & Burn and Noise – Image Of Yourself
11. Ajja & Dickster – Huggernaught
12. Ajja & Flooting Grooves – Impedimental
13. Ajja – Tripmunch (2017 RMX)
14. Killerwatts – Fly Thru The Universe (Ajja RMX)
15. Ajja & Outsiders – Divine Particles
16. Ajja & Nirmal – Happydaze