Photo en Une : © Jigsta

Gigsta n'en finit plus d'étonner. La diggeuse Belge, partie en Allemagne pour écrire sa thèse sur la critique house et techno dans les années 80 et 90, se retrouve de plus en plus souvent derrière les platines, à Berlin, Londres et Paris. Après son dernier passage en juin, elle revient à la Concrete pour un samedimanche coorganisé par Resident Advisor.

Pour l'occasion, celle qui ne jure que pas le vinyle s'est mise aux CDJ pour nous donner un aperçu de ses goûts. En 17 tracks, elle pose des atmosphères presque ambient qu'elle n'hésite pas à interrompre avec des distorsions futuristes, des djembés ou des gachettes de revolver, pour lancer des séquences plus dansantes rythmées par de grosses basses. Sans oublier des passages carrément sombres, avec des choeurs angoissantes ou des cuivres inquiétants. Un méli-mélo élaboré qu'elle a eu la gentillesse de nous commenter : 

"J’aime le côté brûlant et sincère, quoiqu’un peu foutraque, de ce mix. Je n’ai pas voulu représenter de scène en particulier même si j’ai joué surtout techno et dubstep vers la fin. Il y a pas mal de morceaux récents ou qui ne sont pas encore sortis, ainsi que des classiques improbables (French Touch et Philip Glass à quelques minutes d'intervalles, si si)".

Après la Concrete ce samedi, Gigsta sera au Loophole à Berlin le 25 novembre.

TRACKLIST DU PODCAST

Cucina Povera - 87

Errorsmith - Lightspeed

Carte Blanche - Gare Du Nord

Omaar - Progressive Tribes 

Klon Dump - Specialist

DJ Haram - Body Count

Nkisi - Kill

Jules Venturini - Flying Kites

Adva - Dust

Loft - Funemployed

Fraxinus - Stone Drums

Cabasa & Nuvama - Rolla - Unreleased

Celestial Trax - Crushhh

Cera Khin - Ants Don’t Have Lungs - Unreleased

Aphex Twin - Icct Hedral (Philip Glass Orchestration)

B12 - Magnetic Fields

Betty Davies - They Say I’m Different