Photo en Une : © DJ Stingray

En 2008, Killekill est pour les Berlinois synonyme de soirées hebdomadaires à la cantine du Berghain. Neuf ans plus tard, c'est un label doublé d'une agence de booking qui a éclos sous l'impulsion de Nico Deuster aka. DJ Flush. Regroupant techno, expérimental et électro sous une même bannière, Killekill organise aussi depuis 2010 le Krake festival, où le noise du duo SHXCXCHCXSH côtoiera cette année les textures abrasives de SØS Gunver Ryberg. Pour aiguiller l'auditeur parmi la quarantaine de sorties de la maison mère, sans compter ses cinq sous-labels, Nico nous a sélectionnés les 10 releases majeures du catalogue. De quoi se mettre en jambe pour les 9 ans de Killekill, le 14 juillet prochain au Glazart.

1. Killekill 001 Bad Cop Bad Cop - Best of best of

Nico Deuster : « Le premier disque du label a une signification particulière. Avant de lancer Killekill, il y avait des morceaux que je voulais sortir depuis longtemps, mais je ne savais pas par où commencer, car le premier disque donne une direction au label et crée des attentes. Je voulais qu’il soit le plus libre et ouvert possible. Alors quand Alex Cortex (Bad Cop Bad Cop, ndlr) m’a envoyé ce disque signé chez un autre label mais jamais paru, j’ai tout de suite su que c’était le disque parfait pour commencer. Il mélange house, techno de Detroit et jazz électronique. »

2. Killekill 010 - V.A. - Killekill Megahits

N.D. : « Au moment de notre dixième sortie, nous avions grandi rapidement et une famille s’était développée. C’est pour cela que nous avons voulu marquer le coup et réunir tout le monde. J’ai pris conscience du chemin parcouru avec cette compil. Ce sont 3 vinyles avec des artistes légendaires comme Neil Landstrumm, Bill Youngman, DJ Stingray et Radioactive Man et des nouveaux venus comme Lakker, Furfriend ou le Snuff Crew. C’était une super expérience que de travailler là-dessus. »

3. Killekill 012 - Eomac - Spoock

N.D. : « C’est un morceau important dans l’histoire de Killekill parce que je l’ai gardé de côté pendant longtemps. J’ai entendu "Spoock" pour la première fois dans un mix de Swarm Intelligence. Je l’ai contacté pour savoir ce que c’était et pour le jouer moi aussi. Quand il m’a dit que c’était fait par un de ses amis et qu’il n’était jamais paru, j’ai contacté Eomac et il m'a donné le morceau pour que je le sorte sur vinyle. Mais j’ai attendu longtemps car avec sa mélodie simple et son ambiance dark, j’étais persuadé que ce serait un hit. Or je voulais que le label soit déjà bien développé avant de sortir un titre de cet acabit. J’ai peut-être été trop précautionneux, mais je remercie Eomac de m’avoir fait confiance et d’avoir patienté. »

4. Killekill 015 - Cassegrain & Tin Man - High & Low

N.D. : « Cassegrain & Tin Man m’avaient envoyé une démo au commencement du label ; j'ai tout de suite accroché, et ce fut la 8ème sortie du label. "High & Low", qu’ils m’ont envoyé ensuite, est un chef-d’œuvre. Le sound design, la simplicité de la mélodie et les petites variations créent une ambiance particulière. C’est difficile à décrire, écoutez-le ! »

5. Killekill 025 - V.A. - Killekill Megahits II

N.D. : « Après plus de vingt sorties, Killekill a passé un cap, nous commencions à avoir une fanbase, mais aussi plein d’a priori sur le label. Les graphismes colorés et le large panel musical que nous proposions semaient la confusion. On m’a dit des trucs marrants comme « oh, je n’aime pas l’électro, donc je n’aime pas votre label » ou « j’adore Killekill, c’est le seul label d’acid berlinois. » Il y a des gens qui n’écoutent qu’un disque et pensent que tout le label est dans la même veine. J’aurai dû restreindre les genres publiés sur le label, mais je n’en avais pas du tout envie. Je continuais à recevoir d’excellentes démos de styles complètement différents. Donc nous avons décidé de lancer de nouveaux labels. Cette 25e release est un peu comme le tournant du label. On y retrouve certains des artistes les plus importants de la première heure et des nouveaux avec qui je veux travailler dans le futur comme Dez Williams, Umwelt, The Fool’s Stone, Kamikaze Space Programme, Jerome Hill ou Bintus. »

6. Killekill House Trax 002 - Affie Yusuf - I'm free

N.D. : « J’ai contacté Affie Yusuf sur Facebook, il postait des trucs cool sur un groupe d’acid et il m’a envoyé une démo qui m’a impressionné par sa diversité. C’était de l’acid house anglaise mais qui partait dans toutes les directions. Quand je l’ai booké on a accroché et on est devenu amis. "I’m Free" c’est un pur beat funky avec un petit sample au-dessus, pas une production élaborée, juste de l’énergie pure. J’adore ça ! »

7. Vanta Series 001 - Dez Williams - Acidbanger

N.D. : « J’ai demandé à Dez Williams de m’envoyer une démo après avoir entendu un de ses tracks, et il m’a envoyé 105 pu***** de morceaux. J’étais impressionné, cela m’a pris des années pour en choisir 3 afin d'inaugurer notre nouveau label Vanta Series. Pour moi, "Acidbanger" est un de ces titres acid qui aurait pu être produit il y a 20 ans et qui continuera à dévaster des dancefloors pendant 20 ans. »

8. Vanta Series 002 - Kamikaze Space Programme - Type 1

N.D. : « Je suis fier d’avoir Kamikaze Space Programme dans notre famille. Il vient de la drum'n'bass et cela s’entend dans ses productions. Ses basses sont puissantes et funky. Cette touche personnelle en fait un des artistes les plus intéressants du moment. »

9. Boidae 001 - Umwelt - Revolt

N.D. : « C’était le premier album de notre label Boidae. Il signifie beaucoup pour moi. L’écouter en entier me donne toujours la chair de poule et je me surprends à chantonner les mélodies encore et encore. C’est vraiment une partie essentielle de l’esprit du label. »

10. Boidae 002 - The Mover - The Emperor Takes Place

N.D. : « Nous avons récemment sorti un album composé de classiques remastérisés de The Mover, la plupart parus entre 1990 et 1992. Quand on l’écoute, on comprend qu’il a plus ou moins laissé son empreinte sur tout ce qui est moderne aujourd’hui dans la musique électronique : la techno industrielle, le dubstep ou la UK bass. C’est incroyable mais vrai. Nous allons publier son premier album depuis 15 ans en septembre et je suis super excité, c’est un véritable honneur. »

Retrouvez Kamikaze Space Programme, Fallbeil, I/Y, Umwelt, Alienata, DJ Flush et Tigerhead le 14 juillet à LaPlage de Glazart pour les 9 ans de Killekill. Toutes les informations sont à retrouver sur l'événement Facebook et le teaser juste en dessous.