Photo en Une : © PEEV


Le mois dernier sortait sur le label berlinois No suit Records Medea / Inflict, le dernier EP du Français Pierre Serafini, alias PEEV. Un artiste aux multiples facettes : guitariste dans plusieurs groupes shoegaze et expérimentaux, beatmaker et sampler pour son précédent projet Opti, fondateur du label hybride Airflex Labs et aujourd’hui maître de l’expérimental avec PEEV. Pierre aime la diversité, et ce mix de deux heures s'en veut le manifeste. Pour planer, sombrer, s’émouvoir, danser et s'évader.

Que voulais-tu exprimer avec ce mix ?

J’ai essayé de respecter deux envies de départ : faire un podcast dédié à l’écoute, et ne jouer que de la musique qui me touche réellement. Ça m’a permis de créer des liens émotionnels entre les morceaux plutôt qu’enchaîner des choses efficaces. Je crois que je vis une période un peu particulière par rapport à la musique orientée « clubbing », et plus le temps passe, plus je me rapproche de mes instruments, de la mélodie et du ressenti. C’est peut-être juste une passade, et j’espère un jour retrouver des liens forts avec la techno et la club music, mais en ce moment j’ai d’autres choses à dire et je suis heureux de me servir de ce podcast pour le faire. Ma dernière sortie sur No Suit exprimait assez bien cet état, avec un morceau dark ambient en face A et un roller club en B, le label m’a permis d’annoncer cette transition en douceur. Je crois également que ma résidence mensuelle sur Rinse me permet aussi d’explorer la musique d’une autre manière, et ça me rapproche de ce que j’ai vraiment envie de faire. Je suis très reconnaissant qu’ils m’aient offert la possibilité de réaliser ça. 

Quelles influences et quelles scènes as-tu voulu représenter dans ce mix ?

En ce moment, j’écris un album au piano. C’est salvateur. Je suis totalement concentré sur la mélodie et l’harmonie. Après toutes ces années investies à obtenir un certain niveau de production en musique électronique, j’ai eu l’impression que ma musique s’était un peu asséchée. Je suis heureux de pouvoir vivre ce rapport à la mélodie à nouveau. Je retrouve des sensations que j’avais quand je jouais en groupe ou quand je commençais à composer sur mes instruments. J’ai donc essayé de me débarrasser de l’idée de scène par rapport aux morceaux choisis dans le mix. 

Il y a toujours la possibilité de trouver d’autres liens entre deux morceaux qu’un enchaînement de kicks droits. À mon avis, le mix actuel ressemble généralement trop souvent à une restriction de morceaux par le tempo. 

Au niveau des références, il y a évidemment des artistes dont je joue la musique presque à chaque mix – Autechre, Radiohead ou Muslimgauze par exemple – même si ce n’est pas toujours évident à placer.

Tracklist :

01 - Laurel Halo - Out
02 - Kailin - Gimp
03 - tUnE-yArDs - For You
04 - Oneohtrix Point Never - Cryo
05 - Felicia Atkinson - A House A Dance A Poem
06 - Peder Mannerfelt - Blog Kept A Growing
07 - Emahoy Tsegué-Maryam Guèbrou - The Homeless Wanderer
08 - Global Communication - 402
09 - Healing Force Project - Strange Apparitions In My Recording Room (Hashman Deejay remix)
10 - Simo Cell - Crystal
11 - Coil - Sex With Sun Ra (Part One - Saturnalia)
12 - Mika Vainio & Kouhei Matsunaga & Sean Booth - 11th June 2008
13 - Hiroshi Yoshimura - Horizon I’ve Ever Seen Before
14 - Bobby Krlic - The End
[…] Field Recording 1
15 - AYYA - Second Mistake
16 - PEEV - A Farewell To Dust
17 - Eszaid - Là-bas
18 - Rahim Alhaj - Taqsim Maqam Ajam
19 - Pye Corner Audio - The Ever-Present Hum - Part 1 (Motorway)
[…] Field Recording 2
20 - Grouper - Alien Observer
21 - Slowglide - Hanami
[…] Field Recording 3
22 - Pearson Sound - Eels
23 - Philippe Hallais - Hero (Theme)
24 - Jay Glass Dubs - Cartagho Dub
[…] Field Recording 4
25 - Raphael Rogiński - Lonnie’s Lament
26 - Muslimgauze - Jerusalaam
27 - Radiohead - Kinetic
28 - Autechre - Surripere
29 - PEEV - Medea (to the one who kept running away)
[…] Field Recording 5
30 - Pierre Serafini - I Want To Meet You Every Day