Photo en Une : Panoramas 2016 © Jacob Khrist

   À lire également
Bretagne : 20 folles histoires des 20 éditions du festival Panoramas

1998 : Renan Luce

Renan Luce - Repenti

Et oui, lors de notre première édition, un certain Renan Luce faisait un de ses tout premiers concerts. On était loin de sa signature chez Barclay et du million de disques qu’il vendra plus tard. Renan était au lycée comme nous. Et la première édition de Panoramas ne programmait que des groupes et DJ's locaux, sa présence était donc naturelle.

1999 : Sloy

Sloy - Pop

Sloy était l'un de nos groupes préférés à l’époque. Il faisait l’unanimité dans notre équipe. Ce fut donc un honneur pour nous de les accueillir dans le mythique club Coatelan.

2000

Abstrackt Keal Agram feat Arm - Et la nuit s'éternise

C’est un groupe particulier pour Panoramas, car Abstrackt Keal Agram s’est créé spécialement pour le festival. Au départ, c’était un peu une blague, puis AKA a sorti 3 albums et a marqué une certaine génération avec sa musique. C’est aussi grâce à ce groupe que Wart est devenu tourneur pour la première fois. Enfin, il faut aussi dire que Lionel Fortune, qui faisait partie d’Abstrackt, est à l’origine du festival avec son frère Eddy, Julian Hemery et moi.

2001

MBS - Khedmti Temoignage

J’ai choisi de mettre en avant Le Micro Brise le Silence (MBS) pour rappeler que nous avons fait pas mal de rap sur Panoramas (Public Enemy, Method Man & Redman, 1995, Guru’s Jazzmatazz…). J’étais fan de ce groupe pour son côté engagé et le chant rappé en arabe. Quand il crie « Algérie debout ! », ça me met toujours la chair de poule.

2002

Popof - Serenity

Popof est un des artistes que nous avons le plus invité sur Panoramas. Quand il joue en 2002 pour la première fois, il vient faire un back to back avec Noisebuilder. C’est l’époque où il jouait encore assez dur avec son mythique crew Heretik System. Et nous, on a programmé pas mal de DJ’s issus de la free party.

2003

M83 - Noise

En 2003, on commence à vraiment se développer… Modestement mais quand même… On fait Amon Tobin, TTC, une carte blanche à Rodolphe Burger… Mais avec le recul, on se dit que c'était super d’avoir pu faire M83 sur le festival. Le groupe évoluait encore en duo, signé sur Gooom Disques, le même label qu’Abstrackt Keal Agram. C’est un super souvenir.

2004

Vitalic - La Rock 01

Vitalic a joué plusieurs fois sur le festival. Son premier passage en 2004 nous a tous marqués à vif. La Rock 01 venait de sortir, il jouait le même soir que Les Tambours du Bronx, ce fût absolument épique. Comme chacun de ses passages sur Panoramas d’ailleurs. Une vraie boucherie chevaline !!

2005

Alain Bashung - Madame Rêve

Grâce à notre activité de tourneur, et comme nous nous occupions des tournées de Rodolphe Burger, nous avons a eu la chance de côtoyer Alain Bashung pendant plusieurs années. Du coup, Alain nous a fait l’amitié de venir faire 2 concerts sur Panoramas dans un théâtre à l’Italienne de 400 places. C’était dingue pour nous de pouvoir l’accueillir dans cet écrin. Un de nos souvenirs les plus marquants.

2006

Justice Vs Simian - We Are Your Friends

On a eu la chance de pouvoir les programmer en clôture du festival au club Coatelan. Le club est situé en pleine campagne et on fait archi-complet un dimanche soir. Ils devenaient célèbres mais on était encore loin de la Justicemania qu’on connaîtra quelques mois après. Leur set était vraiment fou et s’est terminé par une coupure d’électricité générale. Volontaire la coupure. On n’a jamais retrouvé le coupable.

2007

Laurent Garnier - Crispy Bacon

On a fait Laurent Garnier Live pour les 10 ans du festival. Il jouait sur la même scène que Boys Noize, Modeselektor, Public Enemy… On adore Laurent Garnier pour ce qu’il est et ce qu’il représente. Son premier passage est un souvenir génial pour nous. On était tellement fiers de pouvoir l’accueillir à Morlaix sur cette édition anniversaire. J’espère qu’on pourra encore le réinviter de nombreuses fois…

2008

Naive New Beaters - Live Good

Les NNBS, c’est un peu la famille. Wart s’occupe de leurs tournées depuis presque 10 ans. Cette année, ils reviennent d’ailleurs jouer sur le festival, mais en DJ set avec Lionel Fortune et Izia.  En 2008, il y avait aussi Sébastien Tellier, Saycet, Manu Le Malin (The Driver), Dusty Kid...

2009

Sexy Sushi - Sex Appeal

Les concerts de Sexy Sushi sont toujours épiques. On les aime d’amour ! Pour leur premier passage à Panoramas, Rebeka Warrior a eu la bonne idée d’arroser l’ordinateur de Mitch Silver avec un liquide non identifié… Du coup, ça a buggé et le concert s’est arrêté au bout de quelques minutes…

2010

Julian Jeweil - Air Conditionné

Julian Jeweil fait partie de ceux qui nous ont mis une claque à chacun de leurs passages sur le festival. C’est un très grand DJ et un producteur hors pair. Il squatte le top beatport depuis des années et c’est largement mérité. Cette année, on avait aussi accueilli Brodinski, Noob, 2manydjs, Myd…

2011

Stromae - Alors on danse

Avec Panoramas, nous avons été l'un des premiers festivals à nous positionner sur Stromae, peut-être le premier juste après les Trans Musicales. J’adore le fait qu’un chanteur / compositeur fasse danser les gens avec un fond si mélancolique, noir. Ça reste pour nous un super souvenir tellement il est un artiste complet et d’une grande gentillesse, politesse. Son concert avait tout retourné.

2012

Fritz & Paul Kalkbrenner - Sky and Sand

Paul Kalkbrenner en 2012, c’était une évidence. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas senti un producteur électro devenir une telle superstar. On ne pourrait plus se le permettre aujourd’hui. Panoramas est un festival en salles avec une jauge limitée. Ça limite les budgets, et Paul Kalkbrenner doit coûter aujourd’hui le budget entier d’une soirée avec 3 scènes… Cette année-là, il y avait aussi DJ Shadow, C2C, Madeon, La Femme, Rebolledo, The Hacker…

2013

salut c'est cool - techno toujours pareil

En 2013, ils font leur premier concert à Panoramas. Et c’est un bordel monstrueux. On ne s’attendait pas du tout à ça. C’est une quasi-émeute sur la scène 3 du festival, elle se disloquait presque. C’est Jacquito, un régisseur, qui passant par là nous sauvera la mise en remettant la scène d’équerre. Depuis, ils remplissent des salles énormes et leurs morceaux sont devenus des hymnes pour la jeune génération.

2014

N'to - Trauma (Worakls Remix)

J’ai choisi ce morceau de N’to remixé par son ami Worakls parce que je l’adore et que dès 2014, pour leur premier passage sur le festival, on sentait que ces deux-là allaient devenir incontournables. J’ai la chance d’ailleurs de m’occuper de leur tournée en partenariat avec Dancecode depuis quelques années. En 2014, on a fait aussi Daniel Avery, Acid Arab, Kölsch, Rone, Tâches, Mr. Oizo…

2015

Boris Brejcha - Lost Memory

J’adore ce que Boris Brejcha apporte à la techno minimal. Il la muscle vraiment, augmente le tempo, cisèle des mélodies imparables. Il est un producteur hors pair et un excellent DJ. Il ne joue d’ailleurs que ses productions et remix. En 2015, il jouait sur la Main Stage du festival. Cette année, pour les 20 ans de Panoramas, il fera le closing au club Coatelan le dimanche soir… On est tellement heureux qu’il mette le point final à cet anniversaire. En 2015, il y avait aussi Recondite, Tale of Us, Tchami, Stwo, KiNK…

2016

Oliver Huntemann - Tranquilizer (Original Mix)

J’ai choisi Oliver Huntemann parce que j’adore sa musique et que j’ai été très touché lorsqu'il m'a dit que Panoramas était l'un des événements les mieux organisés sur lesquels il ait joué. Ça fait plaisir ce genre de retour. C’est un super clin d’œil pour nos équipes, techniciens et bénévoles qui se défoncent pour le festival. Merci Oliver !

2017

Rezz - Purple Gusher

J’ai choisi de mettre en avant Rezz parce que je sens qu’elle peut devenir incontournable dans les prochaines années. La canadienne est souvent présentée comme étant la petite sœur de Gesaffelstein. Je lui souhaite la même réussite. Sur Panoramas, on programme beaucoup de femmes ; cette année, il y aura aussi Paula Temple, AZF, la fantastique Ann Clue, Sônge, Simina Grigoriu, Rebeka Warrior, Charlotte de Witte…