Photo en Une : ©Nathalie Savale


Pour Nick V, qui signe notre second podcast de la semaine, la house est une longue histoire d’amour. Une histoire qui commence avec la house de New York et de Chicago, celle qu’il entend au Queen au début des années 90, à l’époque où David Guetta (alors directeur artistique et résident de ce club gay hétéro-friendly) était encore un DJ cool. Nick V jouera lui aussi ses premiers sets au club, et reprendra le flambeau de l’énergie positive et effrénée qui y règne lorsqu’il lance en 2008 les soirées Mona. Des soirées centrées sur la danse (on y organise des initiations gratuites) et animées par un idéal de mixité sociale, ethnique et sexuelle. On y écoute la Detroit house de Rick Wilhite, la deep house de Prosumer, la disco house de Daniel Wang ; autant d’influences que l’on retrouve dans les sets de Nick V.

En 2012, la house music des soirées Mona devient synonyme de houses au pluriel : des dance contests (inspirés de l’univers des balls, compétitions de voguing importées de la scène ballroom new-yorkaise) y sont organisés, attirant les danseurs prestigieux des houses Ninja, Lanvin ou Mizrahi.

   À lire également
Kiddy Smile : "On peut aussi voir la fête comme un exutoire"

DJ éclectique, Nick V n’en oublie pas pour autant la scène française ; Brawther et Hugo LX, qui figurent dans le mix qu’il a enregistré pour Trax, sont les têtes d’affiche de la prochaine soirée Mona, le 14 janvier.

La note d'intention de Nick V :

"Ce mix retrace 30 ans de house à partir des disques vinyles choisis dans ma collection et que j'ai très souvent joués pour mon public à différentes époques (certains étaient ou sont encore des tubes dans mes sets). J’ai mixé ça dans un ordre chronologique pour que l’on puisse bien ressentir l’évolution entre les différentes grandes périodes de la house : les débuts entre Chicago et les raves en Angleterre, avec un track en hommage à Colonel Abrams (premier grand chanteur de la house décédé il y a quelques semaines) ; l’âge d’or de la house garage à New York ; la house 90's de Detroit ; l’émergence de la house en Europe avec les producteurs anglais, allemands et bien sûr français ; la période berlinoise / Panorama Bar ; le revival deep house et acid ainsi que la house d'aujourd’hui."

Tracklist

Fingers INC « Mystery Of Love » (1986)
Colonel Abrams « How Soon We Forget » (1987)
Baby Ford « Ford Trax » (1988)
Frankie Knuckles presents Satoshi Tomiie ft Robert Owens « Tears » (1989)
DJ’s Rule « Get Into The Music (The Serious Mix) » (1990)
Omniverse « Antares » (1991)
Cassio Ware « Baby Love (Chord Mix) » (1992)
Julie Brannen "I'll Be Good To You (Dub Sdub) (6:23 Again Mix) » (1993)
Taylor Dayne « I’ll Wait (E-Smoove Anthem Vocal Mix) (1994)
Chez Damier & Stacey Pullen « Forever Monna » (1995)
Kevin Yost « It’s Getting Bigger » (1996)
Crazy Penis « The Way We Swing » (1997)
Moodymann « Black Mahogani » (1998)
Metro Area « Atmosphrique » (1999)
Needs « (So Many) Dreams » (2000)
Dub Syndicate « I Need Your Love (MJ Cole Remix) » (2001)
Franck Roger & DJ Deep « Running » (2002)
DJ T « Philly » (2003)
Jazzanova « Glow & Glare (Âme Remix) » (2004)
Terry Brookes & Aaron Soul "City Life (Carl Craig's Max Mix) » (2005)
DJ Genesis presents Neco Redd « Get Out The Frame (Franck’s Street Vox Mix) » (2006)
Syclops « Where’s Jason’s K » (2007)
Radio Slave « What Happened ? » (2008)
Tony Lionni « Found A Place » (2009)
Storm Queen « Look Right Through » (2010)
Brawther « GSM’s Life (MLIU Dub) » (2011)
Paranoid London ft Paris Brightledge « Paris Dub » (2012)
Casey Tucker « BST » (2013)
Four Walls & Funky Jaws « Jazzy Things » (2014)
Louie Vega ft Cassio Ware « Just The Way I Like It » (2015)
Hugo LX « Driftin’ Away » (2016)

Écoutez nos précédents podcasts