Des artistes français de la scène électronique actuelle, Kirikoo Des, alias NSDOS, en est sans doute l'un des plus intéressants. Et des plus geeks. Trax lui a consacré sa couverture du mois de novembre, avec une interview pour connaître les secrets de cet ingénieur de la techno. 

Sorti sur le label de Kirikoo, Standalone Complex, le nouveau maxi réussi à dégager son propre style, entre techno organique et futuriste. Son dernier titre "Money Exchange" est à l'image de cet artiste, à la fois porté sur la danse et introspectif.

Vous pouvez le télécharger ici, contre un tweet :

   À lire également 
NSDOS, l'homme qui veut hacker la techno française  

"La culture dance et techno a été totalement détournée par la société de consommation, même sur un plan purement musical. On est parti trop loin dans la reproduction des clichés." Lui qui milite pour que la danse retrouve une place centrale sur le dancefloor, NSDOS a une version très personnelle du club. Pour lui, la liberté de mouvement et la possibilité d'être soi-même dans une boîte ont été altéré depuis plusieurs années.

"J’ai toujours plus kiffé le côté libre, défricheur..." C'est cet esprit que l'on retrouve dans son titre "Money Exchange", qui s'accompagne d'un clip très personnel, aux accents retro, dans l'intimité d'un road trip entre potes. 

Nsdos - Money Exchange (official)

S'abonner
Trouver son mag

trax #197 awards

Crédits couv

Couv : NSDOS
Photographe : Arnaud Deroudilhe, représenté par Frenzy Picture
Assistant photo : Marion Parez
Productrice : Tiphaine Larrosa
Assistant de prod : Clément Guinamard
Styliste : Linda Addouane
Make-up artist : Alison Fetouaki
Vêtements : Nike ACG
Accessoire : PlayStation VR par Sony