"Avant toute chose, je dois signaler que ceci n'est pas ma liste définitive de mes tracks préférés de Perc Trax : ce serait impossible de choisir ! À la place, voici dix titres qui expriment là où nous en sommes actuellement."

1/ Perc & Randomer - Flooring

Travailler avec Randomer n'était pas quelque chose que j'avais prévu de faire mais après quelques sessions en studio, les morceaux ont commencé à émerger et notre son commun était né. Lorsqu'un label existe depuis aussi longtemps que Perc Trax, c'est important de continuer à surprendre ses fans, et cet EP le fait parfaitement.

2/ Truss - Kymin Lea

À certaines occasions, Perc Trax montre un côté mélodique – dont les gens en oublient souvent l'existence – et ce titre en est un excellent exemple. Truss possède un superbe éventail de talents en termes de production sonore, et que ce soit en tant que partenaire de studio ou scénique, il a toujours été bénéfique pour moi et pour le label.

3/ Ansome - Poldark

Ansome a apporté au label une énergie nouvelle à travers sa personnalité et sa musique. Son premier album Stonaway a été l'un des moments forts de Perc Trax en 2016 et ce track est une bonne illustration de son attitude vis-à-vis du sound design et de l'arrangement. Mon remix de son autre titre "Bad Blood" pour son récent EP de remixes a été l'un des plus agréables à réaliser depuis des années.

4/ AnD - Detonate

Ça a été laborieux d'obtenir une release d'AnD sur Perc Trax mais je suis content du résultat. C'était l'une de ces sorties où la musique, l'artiste et l'artwork semblent parfaitement raccords.

5/ Sawf - Menete

Sawf est sur le label depuis 2009 et reste l'un de ses artistes les plus mystérieux. Depuis sa première démo, ses morceaux mentaux et percussifs ont toujours attirés mon attention et sonnent vraiment bien en club. J'aurais pu en choisir plein d'autres, mais ce track, avec cette influence EBM qui s'infiltre dans son travail, reste mon préféré.

6/ Perc - Hyperlink

Ce titre est tiré de la compilation 10 Years Of Perc Trax sortie en 2014. Je me souviens avoir travaillé dessus au moment où tous les autres artistes avaient rendu le leur, et douter de sa pertinence dans cet ensemble, voire tout seul même. Mais avec le temps, j'ai appris à l'aimer et c'est carrément devenu l'un de mes morceaux les plus joués dans mes sets. Simple, efficace, j'y reviens quand je galère sur un track en cours de production.

7/ Forward Strategy Group - Elegant Mistakes

L'album Labour Division de 2012 de Forward Strategy Group résume leur son à la perfection. De tracks profonds et dub en passant par le 4/4 du club et le broken beat (comme celui-ci), ils couvrent un bon paquet d'étages. Heureusement, un autre EP est prévu sur le label en 2017.

8/ Scalameriya & VSK - Haka (Bas Mooy Remix)

Ce duo apporte au label un son puissant mais clair. Leur musique est à la limite du brutal mais leurs sonorités sont parfaitement définies. Leur premier EP sur Perc Trax cette année a bien marché et c'était super d'avoir la contribution de Bas [Mooy] pour un remix, qui a été l'un des tracks du label les plus écoutés de ces dernières années.

9/ Drax - Low Machine

Je l'ai déjà dit mais Thomas Heckmann était l'un de mes premiers "techno heroes" et continue de m'inspirer. Signer les premières prods de Drax depuis des années a été un immense honneur. "Low Machine" correspond bien au label et prouve qu'il y a bien plus dans le son de Drax que des gros riffs analogiques et des folles lignes acid.

10/ Yuji Kondo - Something For Those Who Wait

Le label a un passif avec les artistes japonais comme Salmon (RIP) et Gonno qui apparaissaient dans les premières releases de Perc Trax. C'est bon de voir à quel point la carrière de Gonno se porte bien ces temps-ci et Yuji Kondo représente la prochaine vague de talents nippons sur le label. Il mélange de précises retouches de glitch avec des sonorités industrielles plus brutales pour créer un son puissant mais très détaillé. Je suis charmé par tous ses morceaux solo et ses sorties en tant que la moitié de Steven Porter.

   À lire également
Perc : "Chaque jour, je retombe amoureux de la techno"