Marc Nguyen Tan, dit Colder, aime naviguer au gré de ses obsessions musicales. Et il s'occupe de tout. Pour The Rain et Goodbye, il s'est chargé lui-même d'écrire, composer et produire. Deux albums qui révèlent des facettes différentes de son travail et de ses influences. L'artiste sonde les 80's dans tout ce qu'elles ont eu d'innovantes sur les plans sonores et rythmiques. Que ce soit chez Kraftwerk, ou dans l'expérimentation d'un Brian Eno période berlinoise (Low, David Bowie), l'homme a du goût.

Sur The Rain, les guitares sont parfois glaciales, toujours voilées dans une atmosphère inquiétante et lancinante, comme une hallucination en pleine tempête sibérienne parfois à la frontière du Krautrock. Goodbye fait la synthèse entre une pure new wave, les voix trafiquées de Julian Casablancas en solo et un lâcher-prise total et jouissif dans l'utilisation des synthés et machines. Claviers, basses et rythmiques s'allient dans une transe convulsive qui s'harmonise parfaitement avec les parties vocales. A ce titre, l'ensemble rappelle le In Rainbows de Radiohead (en évidemment beaucoup plus groove et jazzy).

colder

L'artiste se veut mouvant et en décalage et s'autorise tout changement, évolution nourrissant son œuvre. Après la sortie de The Rain et Goodbye, Colder sortira un EP dans une veine plus électronique avec le producteur danois Kasper Bjørk, puis un album sous le side-project SAVE!, un duo avec le chanteur du groupe acid house Paranoid London, sur le label d'Ivan Smagghe, Les Disques de la Mort.

Voici comme promis, en exclusivité, un remix du titre "Inside" (Goodbye) par le mystérieux Sworn Virgins. Pour le coup (très) très techno, on pourrait même deviner qui est derrière.