Avec son titre "Free Tibet" sorti en 2002, le groupe français Hilight Tribe avait fait tourner les têtes du monde entier. Dans les plus grands festivals psytrance, sur les plages de Goa ou encore dans une salle municipale du 7-8. Leur style, qu'ils appellent la "natural trance", est un mélange d'électronique et de world music. Ils utilisent des machines, une batterie, des synthés, et même des didgeridoos. Ils comptent parmi leurs influences le rock, le blues, la psytrance et les musiques africaines, sud-américaines et asiatiques. "Free Tibet" est un morceau engagé à l'énergie tribale, dont les paroles sont des mantras appelant à l'amour, la compassion et la sagesse.

Quatorze ans plus tard, leur tube n'a pas pris une ride. Pour preuve : le duo israélien Vini Vici l'a déterré, retravaillé, et son remix vient d'atteindre la 3e place du classement global de Beatport cette semaine. Le titre est sorti le 2 février 2016 après une promotion intense. Des artistes parmi les plus suivis de la scène comme Ace Ventura, Astrix, Emok ou Darwish l'avaient déjà joué sur scène dans le monde entier, comme le montre cette vidéo incroyable :

Le label Iboga Records, qui signe le track, avait également réalisé plusieurs vidéos virales, mettant en scène des snippets préparant son invasion : 

Discovering the New Vini Vici Remix to Hightlight Tribe.

Posté par Iboga Records sur lundi 11 janvier 2016

Vini Vici remix to HILIGHT TRIBE.

Posté par Iboga Records sur mercredi 3 février 2016

Le rework de "Free Tibet" était donc très attendu, et il n'a déçu personne. Acclamé dans le monde entier, il s'est immédiatement niché à la 22e place du top des ventes de Beatport. En moins de quinze jours, il s'est retrouvé cette semaine à la troisième place du top, tous styles confondus. La psytrance a donc écrasé la techno et l'EDM grâce à ce titre, un phénomène si rare que nous nous devions de le signaler. Ce qui est étonnant c'est que la psytrance a toujours été peu populaire : trop mainstream pour certains, trop underground pour les autres. Si elle réunit un public tout de même très large, ça ne s'était jamais vraiment vu sur Beatport. La psytrance commencerait-elle à trouver sa place dans les charts aux côtés de l'EDM, de la house et de la techno ? L'avenir dira s'il s'agit d'un one-hit wonder. Quoiqu'il en soit, Iboga Records — que vous pouvez découvrir à travers ce film, réalisé à l'occasion des 20 ans du label — s'est félicité de cette performance sur Facebook :

It's not every day that a psytrance tune makes it into Beatport's top 10 main chart, but Vini Vici's remix of HILIGHT...

Posté par Iboga Records sur vendredi 12 février 2016

Pour fêter ses vingt ans, le label Iboga a organisé le mois dernier, un show spectaculaire au Rainbow Serpent Festival. Quelques-uns des grands noms du label, dont Ace Ventura et Emok, étaient présents autour d'un light-show hallucinant à base d'hologrammes en trois dimensions.

©Ari Adar Photography