Si vous ne connaissiez pas encore son nom, retenez-le. Kwartz, comme le minéral est un jeune DJ et producteur madrilène qui a déjà signé quelques EPs sur Pole Group et Warm Up Recordings, les excellents labels du pape de la techno espagnole, Oscar Mulero. 

Tracklist :

Ugandan Methods - Untitled
OAKE - Tenoun Rah Zan
Shifted - She Dressed In Grey (Static Mix)
Iesope Drift - Arlette
Slam - Visual Capture (Luke Slater Remix)
Max Durante - Biocentrism (Donato Dozzy Remix)
Shxcxchcxsh - Nnnccccrrhh
Tensal - Transmisiones Atlanticas B1
Jonathan Guidi - Night Jungle
P.E.A.R.L. - The Nature of Mass
Kobosil - Avernian
O-V - Killing European Sons B1
Kwartz - Black Horse (Original Mix)
Agony Forces - Black pigeons
Allen - Gamma Ray Emission [B1]
October - Ritual
Mason Rent - Eta
Ostia - Idioms
W.I.R.E. - Crucible
Unreleased Kwartz - Unreleased
J. Tijn - Infuse
Grovskopa - Jauhar (Oscar Mulero Remix)
Youth Code - Keep Falling Apart
Ancient Methods × Black Egg - Ohne Hände (Maschinendub)
Stanislav Tolkachev - Sometimes everything is wrong (original version)

C'EST QUOI TON BLAZE ? KWARTZ

Qu'est-ce que ton nom signifie ?

Rien de spécial, c'est juste un groupement de lettres qui sonnaient bien à mon oreille.

T'es qui en vrai ?

Je suis Mario Campos, né en 1989. Je suis une personne qui a eu tort de choisir le chemin qu'elle voulait suivre dans la vie, mais grâce à cette erreur, je réalise ce que je voulais vraiment faire dans la vie. J'ai commencé à étudier le journalisme, mais avec le temps je me suis rendu compte que cela n'était pas pour moi, donc j'ai décidé de passer tout mon temps sur ce qui me vraiment fait plaisir : la musique. J'ai aussi obtenu mon diplôme il y a quelques années.

Tu viens d'où ?

D'un quartier ouvrier de Madrid. 

C'est quoi ton crew ?

PoleGroup, le plus gros crew techno d'Espagne. 

Quel est ton son ? 

Mon son est enveloppant, répétitif, dansant, mental. J'ai l'intention de transporter l'esprit de l'auditeur dans des territoires inconnus. 

Peux-tu nous décrire de quoi parle ton EP ?

Ma dernier release s'appelle Rite, c'est sorti sur Warm Up Recordings, l'autre label d'Oscar Mulero. Il y a trois tracks originaux taillés pour le dancefloor, et deux d'entre eux sont plus dures, l'une est plus trippante, mais tous sont hypnotiques et répétitifs, faits pour être joués sur un gros soundsystem. Le vinyle sera aussi assorti d'un remix d'Oscar, et la sortie digitale viendra avec trois remixes du boss.

Quels matos utilises-tu lors de tes gigs ?

À l'heure actuelle, j'utilise trois CDJs et un mélangeur.

Quelle est l'anecdote la plus WTF que tu as vécue lors d'un de tes gigs ?

Une fois à Madrid, j'étais en train de jouer, et un gars est venu au stand et me demande si je pouvais arrêter de jouer de la musique répétitive et bruyante. Il m'a ensuite demandé de jouer "Get Lucky" de Daft Punk. Je lui ai dit que je ne l'avais pas et il a m'a répondu : "Eh bien, vous devriez, c'est une très bonne chanson."

Qu'est-ce qu'on trouve en vrai dans ton iPhone / iPod ?

Pas mal de choses différentes, des classiques comme Joy Division, Wu-Tang Clan, ou des trucs plus EBM, comme Code Youth, Code Industry ou Liquid G. Mais ce que j'écoute le plus, c'est de la musique électronique. Dans mon iPod, j'ai beaucoup de sons venant de labels tels que Raster Noton, Hospital Productions, Blackest Ever Black, Northern Electronics, Downwards, Sähkö Recordings ou encore R&S.

Quelle est la suite pour toi ?

Je lance mon propre label l'année prochaine. J'ai travaillé dessus toute l'année, et j'y ai mis beaucoup de moi-même. 

English Version

What’s your monicker about ?

It doesn’t mean anything, it’s just a group of letters which sounds good to me.

Who are you in reality ?

I am Mario Campos, born in 1989. I’m a person who was wrong in choosing the path I wanted to follow in life, but because of that mistake I realized what I really wanted to do in life.

I started to study the journalism degree, but over time I realized that doing that wasn’t what made me happy, so I decided to fight and spent all my time on what really made me happy : the music. Although I've also finished my degree some years ago.

Where do you come from ?

I come from Madrid, from a working class neighborhood.

What’s your crew ?

PoleGroup, the most important techno crew from Spain.

What’s your sound ?

My sound is enveloping, is repetitive, is danceable, is mental. I intend to transport the listener's mind to unknown territories.

What’s your last release about ?

My last release is called “Rite” and it was released on Warm Up Recordings, Oscar Mulero’s imprint. They are three original tracks focused on the dance floor, two of them are harder and the other one more trippy, but all of them are hypnotic and repetitive, to be played in a dark club with a huge sound system. The vinyl also comes with a remix from Oscar and the digital release comes with three remixes more from the boss.

About your gigs, what’s your set up ?

At the present time my set up consists on three cdj’s plus a mixer.

What’s the most WTF story you experienced during a gig ?

Once in Madrid I was playing and a guy came to the booth and told me that if I could stop playing that repetitive and noisy music, he asked me to play Daft Punk’s “Get Lucky”. I told him I didn’t have it and he said: "Well, you should, it's a very good song."

What’s in your iPod/ mobile phone ?

There are many different things, from classic groups like Wu Tang Clan or Joy Division, to something more EBM like Youth Code, Code Industry or Liquid G. But what I hear more is mainly electronic music, in my iPod I have many music from labels such as Raster Noton, Hospital Productions, Blackest Ever Black, Northern Electronics, Downwards, Sähkö Recordings or R&S.

What’s next for you ?

I’m launching my own label, which will be released the next year. I’ve been working on it all this year and   I've put a lot of effort and dedication into it.