Darius

Une semaine durant, les Red Bull Studios reçoivent un artiste qui a pour mission de sortir un EP original, composé loin de sa zone de confort. Après Low Jack, French Fries & Bambounou, Pépé Bradock et Feadz, c'est la moitié de feu Cherokee, ancien du label Shiny Disco Club et actuel étalon de l'écurie française Roche Musique qui s'y colle.

Après le succès de son EP Romance et de son dernier single plus récent, "Helios", le Bordelais signe ici un maxi de deux titres tout en finesse et en onirisme – comme à son habitude –, et sa fonctionne.

"Je ne sais pas si les gens vont adhérer, mais une chose est sûre, tout a été fait de façon spontannée" déclare Darius au sujet de son travail aux studios Red Bull. "Parfois, je perds de vue mon intuition et je passe beaucoup de temps sur un track et je finis par quelque chose de très compliqué. Cette fois-ci, c'est venu vite et naturellement, et tout était très fluide." Probablement une question de fauteuil... "J'ai pris conscience que je n'avais pas de fauteuil décent dans mon studio !" 

À lire aussi : l'interview de Daruis à la sortie du Peacock Society

Sortir de sa zone de confort, c'est aussi pour Darius ne pas avoir à travailler de nuit : "C'est comme si, d'un coup, je travaillais au rythme des horaires de bureau... Mais c'était plutôt cool." Il s'explique : "Travailler de nuit peut être physiquement et mentalement harassant. Ça a été agréable de travailler de jour et de pouvoir se reposer le soir."

Lire l'interview intégrale sur le site de Red Bull Studios

Darius

Retrouvez les sessions Red Bull Studios et les EPs de :