Description présente sur SoundCloud : "Après s'être penché sur la décennie 1970 en accueillant le collectif Frigo, sur les années 1980 puis, plus récemment, sur les 90's, le cycle de conférences Histoire(s) de l'Underground à Lyon se clôt sur la naissance de la techno en Rhône-Alpes. A la fin des années 80, la vague techno envahit la planète."

" 'La dernière grande révolution' de la musique, comme l’appelle Garnier dans Electrochoc, est en marche. A Lyon, ville de longue tradition alternative et underground, mais aussi ville froide et institutionnelle en diable, une génération d’acteurs va très vite prendre la vague. Contre les autorités, les institutions, parfois contre les médias et l’underground rock lui-même. Pourtant, avec la détermination de quelques pionniers, vont fleurir les premiers disquaires, les clubs, les flyers, les soirées et raves officielles ou clandestines."

"En 1996, le maire de Lyon Raymond Barre autorise la rave Polaris à se tenir jusque minuit. Après la consternation vient la révolte. Lyon devient symboliquement la capitale de la répression anti-techno, voit naître le premier syndicat français des cultures électroniques, et organise la résistance. Le mouvement se structure dans toute la région Rhône-Alpes, d’Annecy à Grenoble. Les acteurs et les initiatives se multiplient. Mais la route sera longue avant que la capitale des Gaules ne devienne l’une des villes européennes les plus effervescentes sur la scène électronique."

Vidéos présentées au cours de l'événement :