« Composer loin de la zone de confort de leur propre installation studio ». La finalité du projet de Red Bull Studios Paris s'exprime ainsi, incitant un artiste, réputé ou non, à s'installer au cœur de la structure parisienne et y produire un certain nombre de titres, sept jours durant. Feadz s'est prêté à l'exercice (périlleux) — lequel aboutit aujourd'hui à la formation d'un EP de cinq titres (en téléchargement libre), dont deux featurings (Crystalmess et Dudley Slang), à la croisée du grime et du dubstep (la forme originelle), de sonorités atypiques ; caractéristiques de ses productions.

Ce nouvel essai survient plus d'une année après la sortie d'un premier album officiel, Instant Alpha, publié par Ed Banger à l'aube de 2014. Un nouvel EP devrait paraître dans la foulée, également accueilli par le label de Pedro Winter. Le producteur parisien dispose d'une actualité dense, d'une discographie nourrie de longue date par un talent insolite.

A écouter : le maxi de Pépé Bradock, enregistré dans les studios Red Bull à Paris