Photo en Une : © Kseniya Petukhova

Il se pourrait que la rentrée des classes ne soit pas seulement synonyme de blues. À partir du mardi 3 septembre, certain.e.s jeunes parisien.ne.s vont pouvoir se faire rembourser leur carte Navigo. Cette aide aux déplacements sera accessible par un formulaire de remboursement en ligne qui sera disponible tout au long de l’année scolaire.

Qui est concerné ? 

Les lycéen.ne.s ainsi que les étudiant.e.s en situation de handicap de moins de 20 ans domicilié.e.s à Paris, titulaires d’un abonnement Imagine R ou Vélib. Pour les personnes habitant hors de Paris, penser à vérifier si le département est partenaire du projet.

   À lire également
Paris : le métro va enfin être ouvert toute la nuit

Quelles sont les conditions ?

Attention, il faut remplir certains critères pour avoir accès à cette aide. Si le projet n'a pas encore été étendu à tous les jeunes, notamment les étudiants dits "aptes", nombreux seront les parisien à pouvoir bénéficier :

- d'un remboursement à 50 % de l’abonnement Imagine R des lycéens. Il faut être scolarisé lycée et être abonné au forfait Imagine R scolaire.

- d'un accès gratuit aux transports en commun pour les lycéens et étudiants (de moins de 20 ans) en situation de handicap. Il faut être scolarisé au lycée, être titulaire de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), être abonné à Imagine R scolaire ou étudiant et être âgé de moins de 20 ans au moment de la souscription ou du renouvèlement de l’abonnement pour l’année 2019-2020.

Comment s'y prendre ?

Faire comme d'habitude : se rendre sur le site de la RATP et souscrire un abonnement en ligne. Ensuite, direction le site de la ville de Paris pour compléter en ligne un dossier de demande de remboursement intégral ou partiel. Le remboursement s’effectuera exclusivement auprès de la personne qui aura payé l’abonnement à la carte Imagine R, dans un délai de 2 mois après la demande de remboursement. Pour les personnes en situation de handicap qui sont titulaires de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH), penser à se munir du numéro de dossier MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).