Photo en Une : © D.R


Rien de pire que de partir en vacances et de s'apercevoir au dernier moment que son habituel sac de camping n'est finalement pas si adapté à la vie d'artiste. Que l'on soit DJ, producteur ou collectionneur de vinyles en herbe, la recherche du sac-à-dos, ou backpack idéal, adapté à ses besoins et, plus compliqué, son portefeuille, peut vite devenir un casse-tête. Poids, contenance, solidité, étanchéité, prix, design... Autant de paramètres à prendre en compte avant de faire son choix. Mais pas d'inquiétude, l'un des 5 modèles ci-dessous pourrait bien vous sauver la mise.

Le plus économique - Thomann Producer Backpack 

Pouvant contenir un ordinateur portable et un petit clavier midi, il possède de nombreuses poches permettant de ranger cables, chargeurs et accessoires en tout genre. Et il ne pèse que 2kg ! Minimaliste, il l'est également sur le prix. Compter 33 euros seulement pour cette petite bête. 

Le choix du crate-digger : Magma LP Bag 100

Les vinyles, ça pèse une tonne. Tout DJ " à l'ancienne" vous le confirmera. Hors de question donc de se trimballer sa sélection estivale sur le dos, à moins d'avoir un sérieux penchant sadomasochiste. La solution idéale, ces petites valises spécialement conçues pour l'occasion. Avec sa capacité de 90 vinyles, son rembourrage et sa résistance à l'eau, mais aussi la possibilité d'ajouter un sac supplémentaire, le LP 100 de chez Magma est certes moins luxueux que les classiques UDG, mais fait amplement le taff pour un prix nettement moins élevé. Compter entre 130 et 150 euros.

Le fourre-tout : Magma Riot DJ-Backpack XL

Là, on touche à du lourd. Certes plus onéreux que la moyenne (200 euros), le Riot XL peut, outre votre ordinateur, accueillir les conséquents contrôleurs Traktor Kontrol S4, Mixtrack II, Akai MPK-25 ou encore Vestax VCI-400. D'une grande robustesse, conçu dans un nylon balistique étanche, ses multiples poches, rangements et accroches permettent de ranger ses accessoires sans s'emmêler les pinceaux (casques, disques durs, câbles...). Et en cas de mal de dos, car le Riot pèse son poids, une attache permet de fixer un trolley pour le transformer en valise. Le choix des pros, donc.

 

Le compact : UDG Ultimate Digi Wallet

On ne va pas se mentir, la majorité des DJ's professionnels n'utilisent ni contrôleurs, ni vinyles. Avec pour seul matériel un HD-25, quelques clés usb et, à la rigueur, un micro. Et ce afin, en arrivant en club ou en festival, de n'avoir qu'à se brancher sur les platines CDJ déjà installées sur scène. Toutes ces petites choses se perdent facilement et, pour éviter la catastrophe, mieux vaut disposer d'une trousse de rangement adaptée. Alors, oui, ce n'est pas vraiment un sac à dos, mais pour une trentaine d'euros, la Digi Wallet d'UDG remporte la palme de l'utile. Clés, disque dur, stylos, lampes de poche (parfait en free), chargeur de téléphone, câbles... Tout y trouve sa place et rien ne s'y mélange grâce à ses petits compartiments à scratchs. 

Le luxueux : Peak Design Everyday Backpack

Avec un prix avoisinant les 235 euros pour la version 30 litres, il est le plus cher de cette sélection. La raison en est simple. Des composants de très haute qualité, toutes les fonctionnalités indispensables du gig bag moderne, conçu pour les musiciens électroniques comme pour les photographes et, cerise sur le gâteau, un effort notable sur le design. Un domaine dans lequel la plupart des autres marques pêchent par soucis d'efficacité. Compréhensible, mais pour ceux qui souhaiteraient à la fois s'offrir un sac fonctionnel et briller dans les aéroports, c'est vers ce modèle qu'il faudra se tourner.