Photo en Une : © Fidelis Fuchs

Baptisée Inferno, l'étrange performance robotique, réalisée par les artistes canadiens Bill Vorn et Louis-Philippe Demers, était de passage en juillet dernier au Grey Area Festival, en Californie. Le concept : des ravers se portent volontaires pour être entièrement contrôlés par les commandes du DJ, à l'aide d'un exosquelette. Une fois enfilé, le costume robotique exécute les mouvements à la place du danseur, le tout sur un thème techno dark et indus.

   À lire également
Qu'est ce que le cyberdélisme, cette contre-culture alliant LSD et art technologique ?



Afin de maîtriser la danse des volontaires, le DJ s'aidait d'une commande électronique pesant plus de 60 kilos, dont le signal activait des capteurs contrôlant l'intégralité de leurs mouvements, « de manière à ce que ce soit très naturel », ont expliqué les créateurs au journal anglais The Sun« Le but de cette performance interactive est d'intriguer les spectateurs, en ce qui concerne la transformation constante que connait notre monde actuel ».

En 2017, la performance Inferno était également de passage en France aux Bains Numériques d'Enghien-les-Bains :