Photo en Une : Fo'Tom


Situé à Ramonville, dans la banlieue de Toulouse, les portes du Bikini s'ouvriront à un magnifique parterre d'artistes drum & bass ce samedi 27 juillet. Avec une programmation réalisée en partenariat avec le label local Vandal Records, cette deuxième édition du Bikini Summer Club s'annonce pour le moins rythmée.

La scène internationale aura la part belle, représentée par le duo brittanique Gerra & Stone, qui livrera un mix entre deep drum & bass et breakbeat. Pour sa part, le toulousain Peyo redirigera le dancefloor vers une vibe flirtant avec le neurofunk.

   A lire également 
Un nouveau livre retrace 25 ans de culture drum'n'bass en 150 pages d'interviews et reportages cultes

Puisqu'il en faut pour tout le monde, le producteur Merikan noiera le public sous un déluge de basses saturées. Ayant sorti un EP sur le label de Black Sun Empire en 2016, et soutenu par les compères Beoz et Kness, l'italien est prêt à représenter le style dans son expression la plus méphitique. Et pour amener un touche encore plus ténébreuse, le producteur toulousain Qand ralentira le tempo pour un set dubstep minimaliste et caverneux. 

En partenariat avec la marque Sofsoleeu, le Bikini propose d'ailleurs de remporter 5 places en lisant et commentant le post Instagram de Forcefield sur la soirée. Qui dit mieux ?

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l'évènement.