Photo en Une : ©D.R.

Low Jack, alias Philippe Hallais, sévit depuis une décennie dans les clubs de l’Hexagone et du monde entier à coup de sélections pointues, qu’il partage lors de ses résidences sur Rinse France. Né au Honduras, le digger parisien débute sa carrière comme moitié du groupe Darabi, duo de house expérimentale formée avec Dang-Khoa Chau, dit D.K. Il sort en 2012 son premier EP Slow Dance, ensemble de titres dansants aux sonorités industrielles sorti sur Get The Curse Records, avant de fonder l’année suivante son propre label Editions Gravats. 

Une expérience certaine nourrie d’influences diverses, qui se retrouvent aujourd’hui dans un podcast puissant, oscillant entre trap, dancehall, industrial et techno bruitiste. Enregistré dans son studio, « une cave au -1 éclairée au néon vert », ce mix d’une heure superpose habilement les genres, et alterne entre rythmes syncopés et ambient industrielle. Une nouvelle expérimentation du producteur français qu’il recommande d’écouter « en enfer », inspirée de « quelques trucs de la scène club de Shangai » ou encore « de fortes personnalités qui niquent les genres ». 

Le mois dernier, Low Jack a sorti un nouveau vinyle explosif sur son nouveau label : Jingles du Lieu-dit. L’occasion de le faire découvrir au public de la prochaine Club Trax suisse, qui investira Le Zoo Club de Genève le 7 septembre prochain.