Photo en Une : © D.R

C'est en 2015 que la ville de Cluj-Napoca a été choisie pour accueillir l’Untold Festival. Une première édition qui avait déjà réuni plus de 240 000 personnes. Depuis, son stade de football se transforme tous les ans, lors du premier week-end d’août, en un immense club à ciel ouvert. Le Cluj Arena a ainsi déjà pu compter sur la venue d’artistes internationaux tels que Avicii, David Guetta, Hardwell, ou encore Martin Garrix tout en programmant la scène émergente locale dans une ambiance démentielle.

Dance music, techno, psytrance... les genres musicaux se partagent 8 scènes, lesquelles élèvent l'évènement roumain au rang de mastodonte électronique européen. « Nous avons aussi une zone de guérison avec des sons de méditation, de la musique du monde et traditionnelle. D'autres petites surprises sont aussi à découvrir comme la traditionnelle fête dans un train », précise l'équipe de direction. 

  À lire également
Roumanie : Un immense stade va accueillir les plus célèbres DJ's dans des décors monumentaux 

À en croire les chiffres de la billetterie, ce nouveau spot en Europe de l’Est à encore de beaux jours devant lui. De 300 000 billets écoulés en 2016, l'Untold Festival en a enregistré 30 000 de plus en 2017. Cette année, les premières vagues de ventes de ticket ont été sold out en 3 et 10 minutes, chacune d'entre elles comportant 15 000 places. L'ambassadeur du festival Armin van Buuren a par ailleurs dévoilé qu’il jouera « le plus long set de l’histoire du festival roumain » pour la prochaine édition. « Ce n’est un secret pour personne qu’Untold Festival tient une place spéciale dans mon coeur, alors quand cette occasion s’est présentée, j’ai sauté sur l’occasion », explique la légende néerlandaise. « C’est un honneur absolu de créer l’hymne officiel de cette édition, et je suis très excité de jouer un concert extra-long. Ça va être magique, c’est sûr. »

Cette année réunira également des pontes de la techno et de la house sur des scènes plus "underground", comme Seth Troxler, Paul Kalkbrenner, Boris Brejcha et Jamie Jones sur la Galaxy Stage, ou encore Black Coffee et Lazare Hoche sur la scène Daydreaming. Pendant quatre jours de fête, la région de Transylvanie laisse partir les vampires pour accueillir les créatures de la nuits les plus folles. « Il n’y a jamais eu de pays plus magique dans l’histoire de l’humanité comme la Transylvanie. Isolée pendant des siècles, enveloppée de mythes et de légendes mais ne se dévoilant jamais complètement… », peut-on lire sur la page Facebook de l’événement.

Toutes les informations sont à retrouver sur la page Facebook de l'événement