Photo en Une : © Teenage Engineering

Vers la fin de l'élitisme dans le milieu du modulaire ? C'est peut être le cas avec la nouvelle ligne de synthétiseurs de Teenage Engineering, dont le prix varie entre 149 pour le modèle 16 et 499 $ pour le modèle 400. Une excellente nouvelle dans la mesure ou, il y a quelques mois, le constructeur d'instruments électroniques portables avait annulé la sortie (très attendue) du "po-modular" afin, selon le site Synthopia, d'en revoir le design. Mais au juste, comment ont-ils fait pour atteindre des prix aussi bas ?

 A lire également
Un synthé de poche Rick et Morty va bientôt sortir

Derrière ces sommes qui, certes, ne sont pas à la portée de toutes les bourses, mais demeurent tout de même bien en-dessous des prix du marché, une idée novatrice. Les modules composant le synthétiseur sont livrés en kit à monter chez soi. Heureusement, rien de bien compliqué. Quelques plaques à plier, quelques vis à serrer, et l'instrument est prêt. D'autre part, la bestiole est, comme la plupart des produits de l'enseigne, alimentée par piles. Nul besoin de cable d'alimentation, le synthétiseur peut être utilisé n'importe où. 

Un concept fidèle à la ligne directrice d'une marque qui, ces dernières années, s'est imposée comme la référence des instruments électroniques au design à la fois "cheap" et fonctionnel. Parmi eux, le cultissime OP-1 ou encore la gamme Pocket Operator : des synthés et boites à rythme ne dépassant pas la taille d'un paquet de cigarettes. Désormais, il faudra aussi compter avec le po-modular.