Photo en Une : © AFP/Frazer Harrison

À l’occasion de la fête de la musique, la maison de couture Balmain a fait rimer mode avec électro. Le 21 juin, son directeur artistique Olivier Rousteing a en effet décidé de présenter en musique la collection homme printemps-été 2020 de la maison française. 

Et c’est Gesaffelstein qui a été choisi pour rythmer le défilé des mannequins qui s’est tenu au coeur du Jardin des Plantes, dans le 5ème arrondissement de Paris. Un show hors-norme, électrisé par la techno obscure et hypnotique du DJ lyonnais. « Ses morceaux sombres et novateurs, élégamment subversifs tournent en boucle dans ma tête, je savais qu’il était extrêmement doué », a écrit Olivier Rousteing sur le site Internet de Balmain, ajoutant que l’artiste « est fascinant, perfectionniste, avec un point de vue et une esthétique qui lui sont propres ». 



   À lire également
L'incroyable scénographie de Gesaffelstein à Coachella imitait l'effet d'un trou noir

Mais avant de faire appel à Gesaffelstein pour son défilé, le directeur artistique de Balmain avec déjà collaboré avec celui qu’on surnomme "Le prince noir de la techno". Lors de sa prestation au célèbre festival Coachella en avril dernier, l’artiste lyonnais était en effet affublé d’une tenue noire réfléchissante, entièrement créée par la maison de haute couture. Un ensemble composé de velours, métaux, cuirs et paillettes qui a largement contribué à l’extraordinaire et obscure performance du DJ.