Photo en Une : © D.R.

Baptisée Sweet Harmony, une exposition rétrospective sur la culture rave ouvrira ses portes le 12 juillet à Londres. La galerie Saatchi s'intéressera à la culture acid house londonienne depuis ses débuts, à travers le regard de 28 artistes, tout en expliquant le lien de cette culture avec les tendances et pratiques actuelles, telle que la technologie.

La directrice de la célèbre galerie londonienne Saatchi, Phillipa Adams, a réuni en ses murs de nombreux artistes, avec l'aide de Jorge Nieto – directeur artistique du célèbre club Village Underground – et du producteur de techno Craig Richards. Le but : mettre en place des installations en tout genre, capturées ou réalisées par des témoins authentiques du mouvement rave. Les travaux d'artistes phares –notamment les photographes Tom Hunter, Vinca Petersen, Ted Polhemus, Dave Swindells et Mattko – ayant documenté et archivé l’atmosphère émanant de ce mouvement, seront présentés tout l'été, jusqu'au 14 septembre.

   À lire également
Un nouveau guide sur les disquaires indépendants de Londres vient de sortir

Les visiteurs de l'exposition pourront plonger dans la nostalgie de la culture rave grâces aux ambiances musicales techno et acid house de playlists diffusées lors des visites. Parallèlement à l'exposition seront introduites des installations sonores composées par des musiciens électroniques et artistes visuels tels que Lost Souls of Saturn, Carsten Nicolai, Weirdcore et Conrad Shawcross. Pour finir, des conférences dirigées par les architectes et les influenceurs de la culture rave seront également de la partie.

Sweet Harmony se tiendra à la galerie Saatchi à Londres du 12 juillet au 14 septembre 2019. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de l'évènement.