Photo en Une : © D.R

Face aux nuisances sonores, la Ville de Toulouse a voté vendredi 14 juin la création d’un Conseil de la Nuit. Élus, associations, établissements de nuit ou riverains auront la possibilité de discuter ensemble pour trouver des solutions, et « permettre une meilleure cohabitation entre la ville qui dort, celle qui s’amuse et celle qui travaille », a déclaré Florie Lacroix, adjointe au maire de Toulouse en charge de la prévention médico-éducative chez les jeunes.

Une décision qui intervient suite à divers problèmes signalés dans le centre-ville de Toulouse. L’organisation devrait également tenter de régler les conflits de voisinage, l’insécurité ou les trafics qui interviennent à la tombée du jour.

Le Conseil de la Nuit n'aura cependant pas pour unique but de discuter de sujets fâcheux, rapporte Le Journal Toulousain, mais aussi de thématiques qui portent sur la fête, la culture et les travailleurs de nuit, ou encore du sujet qui intéresse de nombreux citadins de l'Hexagone : l’ouverture nocturne des lignes de métro.