Photo en Une : © Les Plages Electroniques

Pour sa 14ème édition, le festival cannois Les Plages Électroniques rassemblera les plus grands noms de la musique électronique et urbaine du 9 au 11 aoûtLa plage du Palais des Festivals de Cannes, sa terrasse et sa rotonde se transformeront en un immense espace festif avec un public en provenance de toute l'Europe : 35 000 festivaliers par an en moyenne pour un cinquantaine d'artistes répartis  sur 40 000m². Et la nouveauté cette année : une open water party, ou "DJ set sur l'eau" pour les amoureux de trempette, qui pourront se déhancher en flottant dans les bouées mises à disposition par le festival.

Il serait plus juste de parler de "plages" au pluriel lorsqu'on prend en compte tous les univers musicaux en vedette. En attribuant à chaque jour une thématique, il y en aura pour tous les goûts. Au menu : de la techno, du rap ou encore de la pop, le tout, « les pieds dans le sable, à deux pas de la Croisette avec une vue imprenable sur les îles de Lérins »explique Anthony Ferrat Miala, directeur artistique du festival.

Un univers plutôt techno et house primera lors de l'opening, et « le closing de la main stage de Solomun sur la grande plage sera forcément un grand moment », affirme Anthony. Quant au titan Maceo Plex, il s'y produira également pour l'une de ses rares dates françaises de l'été. Mais avant cela, la fanfare techno hypnotique de Meute sur la Terrasse du Palais des Festivals au coucher de soleil « vaudra forcément le détour ! » garantit Anthony. Les Plages Électroniques mettront également à l’honneur une scène féminine en pleine ébullition, de la suédoise LA FLEUR à la franco-américaine ONYVAA et l'étoile montante française Miley Serious.

   À lire également
Bon plan : des bus à petit prix pour Cannes et son festival Les Plages Électroniques

Dans un autre style, avoir tous les membres du collectif Pardon My French sur un même évènement « est une grande première » pour le festival. Les fans de la superstar DJ Snake, de la puissante electro house de Tchami et Malaa ou encore du disco de Mercer seront gâtés. Pour couronner le tout, le producteur Vladimir Cauchemar sera de la partie avec son cocktail de hip-hop et de house médiévale. Le coup de cœur de l'équipe des Plages Électroniques pour cette programmation ? « Kampire ! Elle est originaire d'Ouganda et son mix de musiques africaines et électroniques ne peut laisser indifférent. » assure Anthony. Et au directeur artistique d'ajouter « qu'Orelsan agira dimanche en tant que maître de cérémonie tandis qu'un certain MAXENSS a tout pour être la révélation de cette édition »

Et pour satisfaire les grands guerriers, les afterparties reviennent cette année à la rotonde du Palais des Festivals. Dimanche soir, le lieu sera transformé en un club éphémère avec une piste de danse intérieure pouvant accueillir jusqu'à 3 000 personnes. « C'est aussi ça, la magie cannoise », résume Anthony.

Toutes les informations concernant l'évènement sont à retrouver sur leur site ainsi que sur leur page Facebook.