Photo en Une : © D.R.

Rénovation imminente pour le Cabaret Sauvage. Le 1er juillet, le célèbre chapiteau du Parc de la Villette fermera ses portes pour plus de trois mois de travaux. Au programme de cette remise en forme : une scène plus grande, une visibilité améliorée grâce au retrait de certains piliers, mais surtout, une nouvelle insonorisation et une toute nouvelle façade.

Et l’enjeu est de taille. Pour la salle, il s’agit de faire continuer à faire danser les parisiens grâce à un soundsystem toujours aussi performant tout en réduisant les nuisances sonores sur les riverains. 

Un changement qui, selon l’équipe du Cabaret Sauvage, devrait également rendre l'ancien Magic Mirror, devenu un club de 1200 places, plus respectueux de l’environnement. « L’insonorisation sera aussi thermique, avec une attention particulière quant à notre impact écologique sur les matériaux utilisés », assure-t-elle dans une interview accordée au site À Nous Paris

   À lire également
À Berlin, les clubs vont recevoir jusqu'à 1000 € pour mieux s'insonoriser

Côté architecture, le Cabaret Sauvage sera (presque) méconnaissable. Si les fameux décors intérieurs devraient rester inchangés, l'extérieur prendra une forme futuriste, constituée de baies vitrées et d'un revêtement en bois, prolongé en auvent ondulé au-dessus de l'entrée. Les espaces extérieurs devraient également être repensés.



Ouvert depuis 1997, le lieu propose chaque année une flopée de concerts, de soirées festives et de découvertes musicales. Dimitri From Paris, The Black Madonna ou encore Enzo Siragusa sont d’ailleurs venus s’y produire ces derniers mois. 

Après avoir fait peau neuve, le Cabaret Sauvage devrait rouvrir ses portes en octobre prochain.