Photo en Une : © D.R.


Le premier "Belgitek" s'est tenu du 10 au 12 mai dernier, aux alentours de Mons. Organisé par le crew Emblematik Sound System, démarré par un rassemblement sur un parking à proximité de la commune, conduit ensuite jusqu'à un site désaffecté par ses organisateurs, à Feluy, à une vingtaine de kilomètres de là, il a fait face, dès sa première édition, à l'intervention de la police, venue bloquer l'entrée de l'événement. Une opération éphémère qui, heureusement pour les fêtards, ne s'est pas poursuivie jusqu'à l'évacuation, faute de moyens humains. La fête a ainsi pu se poursuivre jusqu'au dimanche, sans heurts, et dans une ambiance bonne enfant. 

Merrill Delruelle, jeune monteur et cadreur indépendant spécialiste de l'événementiel, oeuvrant sous le nom de Abyssal Production, s'est frayé un chemin parmi les participants et les sound-systems pour retranscrire en images, l'ambiance de l'événement. Son aftermovie est visionnable ci-dessous :



La Free Party et l'univers – parfois très militant des teufeurs sont également le sujet du numéro 222 de Trax, disponible en kiosques et sur le store du magazine. Le numéro propose notamment un reportage au coeur du dernier Teknival, où les participants ont dû faire face aux chutes (inattendues) de neige, et une enquête sur l'évolution des idéaux de la free, des années 90 à aujourd'hui.