Photo en Une : © Henry Amman

Les fans de Zhu ont pu se faire une petite place sur scène avec lui. Lors de l’Electric Daisy Carnival de Las Vegas, le 18 mai dernier, le producteur californien a livré un set affublé d’une veste… ornée de vrais bracelets de ses admirateurs, portés lors de ses précédentes prestations.

C’est Emmy Slattery, la styliste de l’artiste, qui a eu l’idée d’une telle pièce fantaisiste. Après avoir aperçu un festivalier accrocher son ruban à son sac à dos, la créatrice a en effet demandé aux fans de Zhu d’envoyer leurs propres bracelets. La veste a ensuite été exposée dans le "pop-up store" (magasin éphémère) du compositeur, installé dans la célèbre boutique californienne Alien Fresh Jerky, entièrement imaginée sur le thème des extra-terrestres et de l’espace.

© Henry Amman

Si cette pièce a spécialement été créée pour le festival EDC, Zhu a toujours porté un intérêt particulier à la mode. Pour l’artiste, la manière de se vêtir est en effet culturellement liée à la musique. Et c’est d’ailleurs ce qu’il a cherché à démontrer avec la confection de cette pièce originale. Il a déclaré vouloir « montrer qu’il n’y avait pas que des débardeurs et du néon, mais une perspective plus profonde de la mode dans la musique électronique ».

Jusqu'à présent, Zhu s'était plutôt démarqué par son esthétique sombre et gothique.